Nouvelles générales : Les sextos en classe inquiètent le ministre de l'Éducation

Les sextos en classe inquiètent le ministre de l'Éducation

Le phénomène prend de l'ampleur

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
20 20 Partages

Le retour des cours d’éducation à la sexualité se fait toujours attendre dans les écoles secondaires du Québec alors que le phénomène des sextos ne cesse de s’aggraver.

Le Journal de Montréal rapporte qu’une nouvelle application Yellow, l’équivalent de Tinder chez les ados, gagne en popularité dans les écoles secondaires de la région de Québec.

Interrogés par Le Journal, des adolescents de 14 ans affirment que les échanges de photos osées seraient fréquents via cette plateforme.

Interpellé sur la question, le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, se dit «extrêmement préoccupé» et confirme que des efforts sont déployés pour ramener rapidement une formation adéquate sur la sexualité dans les écoles.

Selon le ministre, des projets-pilotes sont en cours afin de permettre aux acteurs du milieu de s’entendre sur la manière d’approcher ce sujet en classe.

Il est cependant trop tôt pour confirmer un retour de cette formation pour la prochaine rentrée scolaire.

Partager sur Facebook
20 20 Partages

Source: Le Journal de Montréal
Crédit Photo: Fotolia