Nouvelles générales : Les syndicats s'inquiètent de la santé des employés de la SQDC.

Les syndicats s'inquiètent de la santé des employés de la SQDC.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les syndicats de la Société québécoise du cannabis (SQDC) ont lancé un signal d'alarme en faisant notamment part de leur inquiétude quant à la santé des employés de la société d'État.

Puisque le gouvernement provincial a jugé que la SQDC était incluse dans les services essentiels, les employés de la société d'État devront épuiser leur banque de congés dans l'éventualité où ceux-ci devaient se placer en isolement. Ce que l'on craint, c'est que des employés se rendent au travail malgré des symptômes afin de ne pas vider cette banque.

David Clément, président de la section locale 5454 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), a expliqué à La Presse: " Nous, on imagine qu’il y en a qui vont rentrer travailler pour ne pas perdre leurs journées de maladie. [...] Pour nous, c’est comme si les travailleurs devaient faire un retrait à leurs frais."

Il faut savoir que certains employés de la SQDC qui doivent se placer en isolement continuent de toucher leur salaire, mais pour ce faire, ceux-ci doivent avoir une maladie chronique ou revenir de voyage, ou avoir été placé en isolement en raison d'une directive en ce sens d’une autorité compétente ou pour responsabilités familiales.

Ce n'est toutefois pas le cas pour les employés de la SQDC qui craignent ressentir des symptômes de la COVID-19 et qui décident ainsi de se mettre en isolement. Comme le précise la société d'État, "En attendant les résultats du test, l’employé est rémunéré à même sa banque de congés maladie".

La société d'État a précisé dans un courriel que dans l'éventualité où un diagnostic est confirmé, l'employé touchera alors son salaire et les congés de maladie qui avaient été puisés dans sa banque lui seront redonnés.

Pour un employé qui travaille à temps plein, la convention collective de la SQDC prévoit une banque de congés maladie qui peut atteindre plus de 50 heures. 

Plus de détails à venir...

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Capture d'écran