Nouvelles générales : Les tenanciers de bars espèrent un assouplissement des mesures pour l'automne.

Les tenanciers de bars espèrent un assouplissement des mesures pour l'automne.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

De nombreux tenanciers de bars ont fait savoir qu'ils souhaitaient vivement que le gouvernement Legault adopte une nouvelle stratégie quant à ces établissements, en leur permettant notamment de recommencer à fermer leurs portes à 3h du matin.

C'est dans une lettre adressée mardi au ministère de la Santé et des Services sociaux que le président de la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec, Renaud Poulin, a questionné le gouvernement quant à son intention de maintenir les mesures adoptées en juillet, qui font en sorte que les bars doivent désormais cesser de servir de l'alcool à partir de minuit, à fermer leurs portes à 1h du matin et accueillir un maximum de 50% de leur capacité d’accueil.

Comme l'a expliqué Renaud Poulin, une réponse du gouvernement permettrait aux tenanciers de bars d'anticiper la saison automnale: "S’ils nous disent : "on enlève le décret dans deux semaines", on va être capable de vivre, mais s’ils nous disent ce qu’ils nous ont dit la semaine passée, que ce n’était pas à l’agenda, ça veut dire qu’ils n'en discutent même pas."

De nombreux tenanciers de bars disent espérer des assouplissements comme une autorisation de vendre de l'alcool jusqu'à 1h du matin, ou même, le droit de fermer à 3h du matin au moins du dimanche au mercredi.

L'augmentation de façon graduelle de la capacité maximale pourrait aussi être une piste intéressante pour les propriétaires.

Dans l'éventualité où les mesures ne changeraient pas, Renaud Poulin, ainsi que Peter Sergakis, président de l’Union des tenanciers de bars du Québec, craignent que plusieurs établissements aient de la difficulté à suivre aux semaines qui s'en viennent, notamment en raison de l'aide aux loyers qui devrait prendre le 31 août.

Enfin, Renaud Poulin a conclu en déclarant à propos des températures plus fraîches à venir: "Je pense que c’est mieux que les gens soient dans des commerces de bars avec des gens qui surveillent que des maisons où personne ne surveille rien."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran