Nouvelles générales : Les trois autres policiers impliqués dans la mort de George Floyd feront face à des accusations.

Les trois autres policiers impliqués dans la mort de George Floyd feront face à des accusations.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La sénatrice américaine Amy Klobuchar a annoncé mercredi que la procureure générale du Minnesota, Keith Ellison, avait décidé de porter des accusations contre les trois autres agents de police qui ont été impliqués dans la violente arrestation de George Floyd qui a précédé son décès.

Klobuchar a en a fait l'annonce sur Twitter en déclarant: "C’est une autre étape importante pour la justice."

C'est la procureure générale du Minnesota, Keith Ellison, qui dirige l’accusation dans l’affaire de la mort de George Floyd. Un porte-parole de son bureau n’a pas répondu aux messages des médias demandant des commentaires.

Floyd est mort le 25 mai après que l’agent Derek Chauvin, qui a maintenant été congédié, l’ait tenu au sol en mettant son genou dans le cou de Floyd pendant près de neuf minutes. L’incident a suscité un tollé dans tout le pays, des appels à des changements de police, des troubles et de la violence.

Après la mort de Floyd, le chef de la police de Minneapolis, Medaria Arradondo, a congédié Chauvin, ainsi que les trois autres officiers impliqués dans l’incident : Toa Thoa, Thomas Lane et A.J. Kueng.

Le procureur du comté de Hennepin, Mike Freeman, a d’abord accusé Chauvin de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire coupable en lien avec la mort de Floyd.

Selon les accusations portées contre Chauvin, Lane et Kueng ont aidé Chauvin à retenir Floyd tandis que Thoa se tenait à proximité.  Floyd a dit aux agents, "Je ne peux pas respirer" à plusieurs reprises, tout en répétant aussi "maman" et "s’il vous plaît", mais les officiers n’ont pas bougé de leurs positions.

À un moment donné, Lane a demandé: "Devrions-nous le rouler sur son côté?" et Chauvin a répondu que non. Floyd a fini par arrêter de respirer ou de parler. Kueng a vérifié son pouls et n’en a trouvé aucun, mais aucun des agents n’a bougé jusqu’à l’arrivée de l’ambulance quelques minutes plus tard.

L’avocat représentant la famille de Floyd, Benjamin Crump, a déclaré mercredi qu’il s’attendait à ce que les trois autres officiers congédiés soient inculpés avant le service commémoratif de Floyd jeudi: "Rappelez-vous, un officier a dit : "Il n’a pas de pouls, peut-être devrions-nous le retourner sur le côté." Cependant, l’agent Chauvin a dit "non", cela montre l’intention. Tout aussi important est le fait qu'il s'est agenouillé sur son cou pendant non pas 1 minute, pas 2 minutes, pas 3 minutes, pas 4 minutes, pas 5 minutes, pas 6 minutes, pas 7 minutes, pas 8 minutes, mais pendant près de 9 minutes ... George Floyd a supplié pour de l'air."

Benjamin Crump a parlé à l’intersection de la 38e et de Chicago à Minneapolis, où il avait accompagné les membres de la famille de Floyd afin d'aller admirer pour la première fois le mémorial qui avait été mis en place là pour Floyd.

Enfin, à la suite de l'annonce de l'inculpation des autres agents arrêtés dans cette tragique affaire, Crump a écrit sur Twitter: "C’est un moment doux-amer. Nous sommes profondément heureux que [la procureure générale du Minnesota Keith Ellison] ait pris des mesures décisives, arrêtant et inculpant TOUS les officiers impliqués dans la mort de #GeorgeFloyd , améliorant l’accusation portée contre Derek Chauvin à un meurtre au deuxième degré."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran