Nouvelles générales : Les urgences du Québec débordent au pire moment: jusqu'à 176% d'occupation

Les urgences du Québec débordent au pire moment: jusqu'à 176% d'occupation

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les urgences du Québec débordent alors que le Québec se prépare à une possible deuxième vague. Le moment ne pourrait pas être plus mal choisi

À un point tel que la direction de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont s'est réunie en cellule de crise cette semaine, selon Radio-Canada. Dans un courriel interne dont Radio-Canada a pu obtenir une copie, le chef des soins critiques a alerté qu'il faut « diminuer la pression [...] particulièrement dans les secteurs critiques comme l'urgence et les soins intensifs ».

La population pourra être invitée à éviter les urgences de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont et de l'Hôpital Santa Cabrini. Le réseau a été affaibli par une vague de démissions du personnel soignant qui n'en peuvent plus de ces conditions de travail. Des infirmières de Maisonneuve-Rosemont ont dénoncé le manque de personnel et la surcharge de travail, mardi. Des actions similaires ont eu lieu à l'Hôpital de Gatineau, au Lakeshore, à Montréal, et à l'Hôpital du Suroît, à Valleyfield, selon Radio-Canada.

L'urgence de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont était à 120 % d'occupation jeudi soir. Celle de Santa Cabrini l'était à 142 %. Ailleurs, c'est encore pire. 

Selon Radio-Canada, voici les urgences les plus occupées du Québec :

- Hôtel-Dieu de Sorel : 176 %
- Hôpital général du Lakeshore : 161 %
- Hôpital de Hull : 148 %
- Hôpital de Gatineau : 143 %
- Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) : 137 %
- Centre hospitalier régional de Lanaudière : 136 %
- Hôpital régional de Saint-Jérôme : 134 %

Le président de l'Association des spécialistes en médecine d'urgence du Québec, le Dr Gilbert Boucher, a indiqué à Radio-Canada qu'une augmentation de 20 % à 25 % arrivant en ambulance été constatée sur l'île de Montréal, mercredi. S'il assure que cela n'a aucun lien avec la COVID-19, il ignore pour le moment comment expliquer cette hausse soudaine.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio Canada · Crédit Photo: Capture d'écran