Nouvelles générales : Loi 61: Jean-Luc Mongrain craint que la reprise économique se fasse au détriment de l'environnement

Loi 61: Jean-Luc Mongrain craint que la reprise économique se fasse au détriment de l'environnement

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la population se déconfine progressivement et qu'il faudra maintenant procéder à une reprise économique, l'animateur Jean-Luc Mongrain se demande si celle-ci n'aura pas lieu au détriment de l'environnement.

C'est dans une de ses capsules vidéos que Jean-Luc Mongrain a décidé d'aborder la question.

Après avoir expliqué que les deux paliers de gouvernement allaient faire face à de nombreux dilemmes afin de faire les bons choix qui mèneront à une reprise économique, l'animateur a souligné que le gouvernement Legault avait décidé de raccourcir les délais avec son projet de loi 61. Toutefois, comme l'a expliqué Mongrain, cette accélération du processus décisionnel pourrait faire en sorte que toute la question environnementale en soit affectée.

À cet effet, l'animateur a affirmé: "Au point de vue écologique et environnemental, il y a 500 000 personnes qui se sont promenées à Montréal, disant que "notre priorité, c'est l'environnement", que l'environnement, que ça fait partie aussi d'une nouvelle façon de voir l'économie. J'espère qu'en période de pandémie, cette résolution-là demeure dans la tête des décideurs, parce que donner des permissions à accélérer les travaux, et qui ne respecteraient pas toutes les conditions d'environnement, à mon point de vue, c'est reculer alors que l'intention c'est d'avancer."

Mongrain a poursuivi en faisant remarquer à son auditoire que cette semaine, le gouvernement fédéral avait profité de l'attention médiatique quant à la santé publique pour annoncer subtilement qu'il avait retiré tous les critères environnementaux qui régissent le forage dans certaines zones du Canada. 

Selon l'animateur, il est important que nos décideurs accordent une grande importance à la question environnementale, car sans cela, nous reculerions en tant que société.

Enfin, Mongrain a rappelé qu'on ne pourrait pas procéder à une transition extrême et qu'il faudrait continuer à se fournir en produits pétroliers, mais il faudra à un moment ou l'autre faire avancer les choses afin d'encourager une transition énergétique.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Capture d'écran