Nouvelles générales : Mario Dumont s'inquiète pour l'avenir des restaurants québécois

Mario Dumont s'inquiète pour l'avenir des restaurants québécois

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le gouvernement a annoncé ce mardi un plan de réouverture graduelle de certaines entreprises, les restaurants resteront encore fermés jusqu'à nouvel ordre. Une situation qui inquiète grandement Mario Dumont.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui suscite de nombreuses réactions. En effet, le commentateur politique Mario Dumont a décidé de s'exprimer sur la situation des restaurants qui souffrent énormément depuis le début de la crise sanitaire. Il explique notamment que pour beaucoup d'entre eux, la fermeture est inévitable. «Ça fait peur. Qu’est-ce qui va nous rester? Que des grandes chaines américaines? Combien de petits restaurateurs indépendants vont fermer?».

D'ailleurs, TVA Nouvelles indique que le Journal de Montréal explique dans son édition du mercredi 29 avril que la crise sanitaire pourrait conduire à la fermeture de 50% des restaurants de la province.

Une situation regrettable qui lui fait craindre de voir le Québec perdre une partie de son identité avec la fermeture de nombreux restaurants. «Les restaurants font la vie d’une ville. Pensons offre touristique autant à Montréal que dans les régions. Une ville pas de restaurant est une ville plate. Ce n’est pas vrai qu’on va dire: "C’est le fun venir à Montréal, il y a des Subway!" La restauration rapide est bien correcte pour un petit lunch quand tu as 15 minutes pour manger. Quand tu voyages, tu veux goûter les particularités d’un pays», souligne Mario Dumont.

Pour les établissements qui survivront, Mario Dumont n'a guère plus d'espoir. En effet, la crise sanitaire a appauvri certains Québécois et leur budget pour aller au restaurant est bien moins élevé. De leur côté, les restaurateurs feront face à de nouvelles dépenses. «Dans plusieurs commerces, les propriétaires auront plus de dépenses: gardien de sécurité, panneaux de Plexiglas, équipement de protection, etc. Mais, ils auront moins de revenus, car il y aura moins de clients qui n’iront pas au restaurant, car ça sera compliqué. Ils seront aussi moins riches, car l’économie s’effondre avec la pandémie. Les gens ont moins d’argent dans leurs poches. Même pour les commerces qui pourront rouvrir dans les prochains mois, ça sera très dur».

Pour limiter les effets de la crise, certains établissements proposent une offre de plats à emporter, mais cette solution ne semble pas viable sur le long terme. Reste à savoir quand un retour à la normale interviendra pour le secteur de la restauration. D'ici là, les restaurateurs québécois vont devoir s'armer de patience.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran TVA Nouvelles