Nouvelles générales : Mauvaise nouvelle pour les Québécoises arrêtées en Australie

Mauvaise nouvelle pour les Québécoises arrêtées en Australie

De nouveaux développements dans l'affaire

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
44 44 Partages

Les deux Québécoises arrêtées en Australie ont connu leurs dates de procès.

Mélina Roberge, 23 ans, n'a pas enregistré de plaidoyer lors de son passage en cour vendredi matin, heure australienne. Elle devrait subir son procès en août prochain. Elle demandera jeudi prochain une remise en liberté en attendant la suite des procédures judiciaires. 

Isabelle Lagacé, 28 ans, a plaidé coupable en décembre dernier. À la suite de son passage devant le tribunal vendredi, elle devra revenir en cour le 30 juin afin de connaître sa peine. Elle avait également demandé une remise en liberté sous caution, mais celle-ci a été refusée. 

Quant à André Tamine, 64 ans, son procès aura lieu le 28 août prochain. Il a également vu sa demande de remise en liberté sous caution refusée. 

On ignore encore pour l'instant le lien qui unissait les deux jeunes femmes à André Tamine. Les trois Québécois avaient voyagé à bord du bateau de croisière Sea Princess, et ont été arrêtés à Sydney en Australie avec en leur possession 95 kilogrammes de cocaïne, d'une valeur de plus de 30 millions de dollars canadiens. 

Ils sont tous trois accusés d'importation d'une quantité commerciale de cocaïne. 

Partager sur Facebook
44 44 Partages

Source: Journal Métro · Crédit Photo: Capture d'écran Facebook