Nouvelles générales : On connaît maintenant l'identité du jeune Québécois de 19 ans emporté par la COVID-19.

On connaît maintenant l'identité du jeune Québécois de 19 ans emporté par la COVID-19.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Un garçon de 19 ans qui n’avait aucun problème médical connu est devenu la plus jeune victime de la COVID-19 au Québec depuis le début de la pandémie.

Don Béni Kabangu Nsapu avait reçu un diagnostic positif à la COVID-19 depuis un peu plus d'un mois lorsqu'il est décédé le 16 août dernier à l’hôpital Pierre-Le Gardeur.

Le père du jeune homme, Alain Nsapu Lukinda, a expliqué au journal La Presse qu'il espérait trouver des réponses dans les résultats d’autopsie: "Rien ne laissait croire que son état allait se détériorer aussi vite. C’était un garçon sportif. Il jouait au soccer, s’entraînait pour le basket, il faisait aussi de la course pour son école. On ne comprend pas ce qui s’est passé."

M. Lukinda a expliqué que son fils avait commencé à ressentir d'intenses maux de tête par un matin de juillet. Le jeune homme est allé consulter et lorsque les médecins ont remarqué que son taux de globules blancs était anormalement bas, ceux-ci ont effectué un test qui s'est révélé positif à la COVID-19.

Le père a raconté que son fils avait pu revenir à la maison et qu'il avait été isolé de ses cinq frères et sœurs, qui ont été suivis de près par la Direction de la santé publique: "Il n’a pas eu d’antibiotiques ou de suivi particulier au sujet de ses globules blancs. [...] Ça allait relativement bien, jusqu’à la troisième semaine. Un matin, mon fils s’est levé et avait de la difficulté à respirer. Il ne mangeait plus à cause de ses maux de gorge. Nous avons dû appeler le 911."

Le jeune homme a aussitôt été plongé dans un coma artificiel et au cours des neuf jours qui ont suivi, il a été en isolement aux soins intensifs.

Ce n'est qu'après son décès que ses parents ont pu s'approcher de lui pour une première fois depuis son arrivée.

Le père a confié avec émotions: "C’est le premier enfant de cet âge à mourir au Québec. Je ne comprends pas comment ça a pu se passer, les jeunes ne meurent pas de la COVID. [...] Le fait qu’il avait un faible taux de globules blancs me tique. J’aimerais savoir s’il n’y a pas eu une autre maladie qui a compliqué la situation."

Source: La Presse · Crédit Photo: Go Fund Me