On en sait davantage sur le couple de Canadiens assassiné au Mexique

De nouvelles informations troublantes ont été dévoilées

Grands Titres

On en sait davantage sur le couple de Canadiens assassiné au Mexique. L'un d'entre eux était un Québécois de 44 ans qui était recherché par la GRC depuis 2016, rapporte TVA Nouvelles.

La chaîne de télévision précise que Raphaël Huppé était accusé de fraude. L'autre victime est sa compagne, Fannie Lorrain.

D'après les informations du bureau du procureur de l’État de Quintana Roo, les deux victimes ont été retrouvées lundi, avec des blessures au cou qui auraient été causées par un couteau, dans un appartement à Playa del Carmen, une célèbre station balnéaire située près de Cancún.

« Le matériel sera analysé par des experts pour déterminer s’il s’agit d’un cas de vengeance ou simplement d’un vol », a fait savoir le procureur général de Quintana Roo, Óscar Montes de Oca.

TVA Nouvelles indique qu'un gardien de leur résidence a également été blessé.

Les enquêteurs ont inspecté l'appartement où les corps des deux victimes ont été retrouvés. Ils ont notamment découvert que Raphaël Huppé possédait trois identités différentes, dont celle de « Erick McCarthy ». 

TVA Nouvelles souligne que du matériel informatique sophistiqué a aussi été découvert dans l’appartement. Du matériel qui aurait pu aider à effectuer des affaires frauduleuses liées aux cryptomonnaies. 

La chaîne de télévision explique que Raphaël Huppé avait un mandat d'arrestation contre lui qui avait été lancé en 2016.

En 2015, celui qui habitait Laval avait 15 chefs d'accusation qui pesaient contre lui, dont notamment:

- influence sur le marché public

- possession ou trafic d'un document contrefait

- parjure

TVA Nouvelles ajoute que depuis 2010 Raphaël Huppé était dans le collimateur de l’Autorité des marchés financiers.