Nouvelles générales : Partage de données médicales: «On ne saura pas que monsieur Dorval traite sa syphilis», lance Richard Martineau

Partage de données médicales: «On ne saura pas que monsieur Dorval traite sa syphilis», lance Richard Martineau

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le chroniqueur Richard Martineau a réagi à la controverse de la vente des données médicales de Québécois aux compagnies pharmaceutiques, ce vendredi. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose? Si certains sont préoccupés par le partage de leurs données de santé, d'autres croient que cela permettra de faire avancer la science. 

« On parle de mégadonnées. On ne saura pas que monsieur Dorval de la 3e Avenue prend un médicament pour traiter sa syphilis. Ce n’est pas ça », a défendu Richard Martineau. 

Le chroniqueur a parlé de l'enquête publiée dans le Journal de Montréal, vendredi, dans laquelle les lecteurs ont pu apprendre que le ministère de l'Économie finançait déjà des projets de partage de données avec des multinationales pharmaceutiques. 

« Le ministre Pierre Fitzgibbon fait preuve d’un manque de transparence comme nous l’apprend le Bureau d’enquête. Ça fait deux ans que l’on monnaye nos mégadonnées via un organisme sans but lucratif sur lequel siège un membre de la famille Desmarais. Pourquoi M. Fitzgibbon ne le dit pas clairement? » a questionné Richard Martineau. 

Capture d'écran vidéo

Le chroniqueur croit qu'un débat public sur le sujet s'impose. 

Voyez la chronique complète de Richard Martineau sur le site de TVA Nouvelles.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles et QUB Radio · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo