Nouvelles générales : Pas de feux d'artifice cette année pour la fête nationale.

Pas de feux d'artifice cette année pour la fête nationale.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Tandis que le Québec fait face à son feu de forêt le plus important depuis 2010 dans le secteur de Chute-des-Passes, au Lac-Saint-Jean, et que les grands rassemblements font toujours l'objet d'une interdiction en raison de la pandémie de COVID-19, voilà que les feux d'artifice seront aussi interdits cette année, étant donné les risques importants d'incendie causés par la sécheresse.

C'est lundi, lors d'un point de presse, que le ministre des Forêts Pierre Dufour a mis en garde la population en déclarant: "La Saint-Jean est propice aussi aux feux d’artifice, mais un simple petit tison pourrait créer une situation chaotique. On vous demande, pour cette année, de ne pas en faire."

Pour sa part, la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a précisé que les municipalités veilleraient à ce que cette interdiction soit respectée: "On veut, si vous me passez l’expression, éviter de courir après le trouble. Donc, si tout le monde pouvait s’abstenir de faire des feux au chalet, en forêt, dans la cour, partout, incluant les feux d’artifice, on devrait bien s’en sortir sans dépasser notre capacité opérationnelle."

La sécheresse et les températures élevées multiplient considérablement les risques de feux de forêt et en tenant compte du fait que 95% de ces incendies sont généralement d'origine humaine, il est très important que le message passe. D'ailleurs, la lutte contre l'incendie majeure au Lac-Saint-Jean est encore bien loin d'être terminée, comme l'a indiqué Geneviève Guilbault: "On est très tributaires de la météo et c’est pour ça qu’on se croise les doigts pour que la pluie qui est prévue arrive le plus tôt possible."

Selon la SOPFEU, 72 014 hectares de forêt ont été ravagés jusqu’ici par l’incendie situé dans le secteur Chute-des-Passes. Toujours selon ce qu'a révélé la SOPFEU, cet incendie aurait été causé par un feu de camp mal éteint ou mal surveillé.

Les autorités locales ont précisé que 150 chalets étaient actuellement en danger.

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: iStock