Nouvelles générales : Patrick Lagacé «secoué» et «ébranlé» après avoir reçu une lettre d'une ado de 15 ans

Patrick Lagacé «secoué» et «ébranlé» après avoir reçu une lettre d'une ado de 15 ans

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La Presse a publié le poignant témoignage de Layla Archambault, une jeune fille de 15 ans, ce samedi. L'adolescente a fait parvenir cette lettre au journaliste et chroniqueur Patrick Lagacé. 

Layla y écrit qu'elle était non seulement témoin de comportements appropriés, mais qu'elle en a aussi subis bien avant la vague de dénonciations qui déferle actuellement sur le Québec. Et elle n'a que 15 ans. Pour illustrer ses propos, l'adolescente de presque 16 ans a donné des exemples. 

Layla a raconté qu'on lui a déjà dit qu'elle avait « trop de seins pour avoir 15 ans ». Elle a aussi dit qu'elle a reçu une vingtaine de photos de membres masculins non sollicités. « Et pas nécessairement d’inconnus. Des amis d’amis se le permettent », a-t-elle souligné. Sur les réseaux sociaux, elle a dit que certains garçons sont tellement insistants qu'elle doit les bloquer. 

Layla a aussi raconté qu'un homme dans la trentaine l'a approchée alors qu'elle marchait seule pour rentrer à la maison. Il lui a dit : « Salut, ma jolie ! Pourquoi tu marches nu-pieds ? C’est quoi ton nom ? T’es pas mal belle en tout cas ! Si tu veux, j’peux te faire un lift. » Layla a avoué qu'elle a eu peur et elle a été le plus claire possible pour que l'homme la laisse tranquille. 

Ou encore cette autre histoire d'un homme qui la suivait de très près dans les transports collectifs. 

Layla a même parlé des histoires d'amies qui ont été touchées sans leur consentement par le frère d'un ami ou de jeunes joueurs de hockey qui « se trouvaient drôles ». Tout ça sous le regard d'adultes et d'autres adolescents qui ne sont intervenus qu'une seule fois, selon elle.

L'adolescente a dénoncé le fait que les femmes doivent composer avec ce genre de situations au quotidien. Elle en fait partie, comme ses soeurs et ses amies. 

« J’ai l’impression qu’il n’y a aucune évolution. J’ai hâte que ça change. Il faut vraiment, les garçons », a-t-elle conclu.

Lisez la lettre de Layla Archambault en intégralité sur le site de La Presse.

Patrick Lagacé a été tellement bouleversé par cette lettre qu'il a même consacré sa chronique à cette histoire. 

« La lecture de cette lettre m’a secoué, même si je ne devrais pas être surpris », a-t-il écrit ce samedi. 

« La lettre de Layla m’a ébranlé : elle donne à penser que le changement ne va pas venir de la jeunesse, par simple osmose », a-t-il ajouté. 

Selon lui, pour qu'un changement de culture s'impose, il faudra mettre en place des mesures plus importantes.

« Je pense qu’il va falloir des mécanismes en amont (éducation, sensibilisation) et en aval (répression, réparation) pour endiguer cette culture », a-t-il écrit.

Lisez la chronique complète de Patrick Lagacé.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock