Nouvelles générales : Plus de 97 000 enfants ont été testés positifs à la COVID-19 dans les deux dernières semaines de juillet aux États-Unis

Plus de 97 000 enfants ont été testés positifs à la COVID-19 dans les deux dernières semaines de juillet aux États-Unis

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un nouveau rapport indique que plus de 97 000 enfants ont été testés positifs à la COVID-19 aux États-Unis au cours des deux dernières semaines de juillet.

Le rapport, qui a été publié par l’American Academy of Pediatrics et l’Association des hôpitaux pour enfants, a mis en lumière une augmentation de 40% des cas d’enfants à travers les États et les villes qui ont été étudiés, et ce, uniquement au cours des deux dernières semaines de juillet.

Il faut toutefois savoir que la tranche d’âge pour les enfants est différente selon l’État, et ainsi, alors que dans certains États, un individu est considéré comme étant enfant jusqu'à l’âge de 14 ans, d'autres États comme l'Alabama repoussent cette limite à 24 ans.

Les données compilées surviennent juste avant la rentrée scolaire, alors que les responsables de la santé tentent de comprendre les effets du virus sur les enfants et le rôle que jouent les jeunes dans sa propagation. Certaines écoles ont déjà commencé à accueillir des étudiants qui font leur retour et d’autres établissements ont dû réajuster leurs plans de réouverture en réponse à ces infections.

Le directeur d'une école secondaire de Géorgie qui a fait les manchettes à la suite de la diffusion d'une photo montrant couloir d’école bondé a déclaré dans une lettre que neuf cas de coronavirus avaient été signalés dans son établissement. Six de ces cas étaient des étudiants et trois étaient des membres du personnel.

Alors que certains dirigeants américains, dont le président, ont déclaré que le virus ne présentait pas un grand risque pour les enfants, une étude récente suggère que les enfants plus âgés peuvent transmettre le virus autant que les adultes. Selon une autre étude, les enfants de moins de 5 ans portent une charge virale plus élevée que les adultes, ce qui soulève encore plus de questions sur leur rôle dans la transmission.

Toujours selon ce nouveau rapport, au moins 86 enfants sont morts depuis mai. La semaine dernière, un garçon de 7 ans, qui n'avait aucun antécédent médical, est devenu la plus jeune victime de coronavirus en Géorgie. En Floride, deux adolescents sont morts plus tôt ce mois-ci, portant à sept le nombre de morts parmi les mineurs de l’État.

Enfin, une autre étude qui a été récemment publiée a démontré que les enfants noirs et hispaniques sont les plus touchés avec des taux plus élevés d’infections, d’hospitalisations et de complications liées au coronavirus.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Adobe Stock