Nouvelles générales : Plus de cinq jours pour avoir les résultats de son test de dépistage

Plus de cinq jours pour avoir les résultats de son test de dépistage

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les Montréalais qui vont passer un test de dépistage de la COVID-19 doivent s'armer de patience. Alors que l'attente pour se faire tester dépassait les cinq heures à l'Hôtel-Dieu au milieu du mois de juillet, voilà que La Presse a appris que des gens attendent cinq jours, parfois plus, pour obtenir le résultat de leur test. 

« Notre cible, c’est 48 heures, 72 heures maximum, mais là, effectivement, ça déborde », a confirmé à La Presse la directrice adjointe aux services de première ligne du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Kahina Slimani. 

Les résultats positifs sont communiqués en premier, mais c'est beaucoup plus long pour ceux qui obtiennent un résultat négatif. Ils représentent environ 99 % des tests qui sont effectués. 

La Presse a parlé avec un jeune homme qui a passé un test de dépistage le 25 juillet dernier à l’Hôpital général juif (HGJ). Il devait avoir ses résultats 72 heures plus tard, mais lorsqu'il a téléphoné pour avoir des nouvelles, on lui a dit que l'on était rendu aux tests effectués le 22 juillet et qu'il devrait encore attendre au moins trois ou quatre jours. Dans l'attente de ses résultats, il est resté isolé à la maison et il a manqué plusieurs journées de travail. 

La laboratoire peut traiter les analyser en 24 heures, mais c'est plutôt au Centre de résultats du CIUSSS où l'on observe des retards. C'est là que les positifs et les négatifs sont séparés puis que les patients sont contactés. Et une partie du personnel est présentement en vacances estivales. 

« On fait tout ce qu’on est capables de faire actuellement pour l’atteindre le plus rapidement possible », a déclaré Kahina Slimani. « Est-ce que je suis capable de vous donner un horizon de temps ? Pas particulièrement comme ça, à chaud, parce que les équipes sont en plein dedans, à faire même plus que leur temps régulier. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock