Nouvelles générales : Port du masque obligatoire: «Je pourrais le faire, c’est moi qui décide», dit le Dr Horacio Arruda

Port du masque obligatoire: «Je pourrais le faire, c’est moi qui décide», dit le Dr Horacio Arruda

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le Dr Horacio Arruda n'a pas caché qu'il avait fortement l'intention de recommander le port du masque obligatoire dans les transports en commun, or ce sera au gouvernement Legault de prendre une décision finale.

C'est jeudi, lors d'une conférence de presse, que le directeur national de la santé a déclaré: "S’il faut le rendre obligatoire pour que les gens le fassent, on verra à peser les pour et les contre [...] mais je verrai qu’est-ce que les autorités décideront."

Le 12 juin dernier, le premier ministre du Québec, François Legault, avait affirmé pour sa part qu'il n'était pas en faveur d'obliger le port obligatoire du masque dans les transports en commun: "Je pourrais le faire, c’est moi qui décide, avait-il précisé en entrevue. Je pourrais si je pensais que c’était bon, mais je ne pense pas que ça serait bon."

Or, le Dr Horacio Arruda a laissé entendre que la position de la santé publique à l'égard du port du masque aurait considérablement bougé au cours des derniers jours. En fait, deux aspects empêchent le Dr Arruda d'aller de l'avant et il s'agit du fait qu'il craint que certaines personnes n'aient pas les finances nécessaires pour se procurer un masque, mais il souhaite aussi éviter les dénonciations: "Il faut faire attention à ceux qui n’ont pas les moyens financiers d’avoir un masque quand il est obligatoire, mais on va voir qu’est-ce qu’on va faire avec ça. [...] Une maman qui arrive avec ses enfants dans l’autobus et qui n’a pas son masque, on ne souhaite pas que la population commence à dénoncer et sorte la personne de l’autobus."

Enfin, l'infectiologue, microbiologiste et ex-député, Amir Khadir, se dit fortement en faveur d'une telle obligation: "Ça se passe très bien dans la grande majorité des 119 pays qui l'ont rendu obligatoire. Nous recommandons que la police distribue des masques plutôt que des amendes."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran