Nouvelles générales : Pour le pape François, propager des ragots est «un fléau pire que la COVID-19»

Pour le pape François, propager des ragots est «un fléau pire que la COVID-19»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Ce dimanche, le pape François s'est distingué par des déclarations-chocs en évoquant les rumeurs entourant l'Église catholique. Il est même allé jusqu'à dire que propager des ragots est «un fléau pire que la COVID-19».

Sur son site web, CTV News est revenu sur l'une des plus récentes déclarations du pape François. Ce dimanche, il s'est fendu de certaines déclarations-chocs qui sont en train de susciter de nombreuses réactions. Visiblement lassé par les rumeurs qui circulent notamment autour du Vatican, il a tenu à remettre les pendules à l'heure. 

Il a déclaré que propager des ragots est «un fléau pire que la COVID-19» et que cette pratique cherche à diviser l'Église catholique. Il est même allé plus loin dans ses propos en déclarant que le diable est «le plus grand colporteur de ragots». 

«S'il vous plait, mes frères et mes soeurs, essayons de ne pas propager des ragots (...) Les ragots sont un fléau pire que la COVID-19. Pire. Faisons un gros effort: pas de ragots». Des propos qui ont au moins le mérite d'être clairs. 

CTV News indique que ses déclarations sont intervenues lorsque le pape François lisait un passage de l'Évangile à propos du besoin de corriger les autres en privé lorsqu'ils ont fait quelque chose de mal. Une pratique sur laquelle s'est beaucoup reposée l'Église catholique pour régler certains problèmes à l'interne. Toutefois, les victimes d'abus de la part d'hommes d'Église dénoncent cette pratique qui a permis de les couvrir et d'échapper à des sanctions.

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube