Nouvelles générales : Près de 25% des Québécois adhèreraient à des théories du complot

Près de 25% des Québécois adhèreraient à des théories du complot

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la crise sanitaire est loin d'être terminée au Québec, une récente étude indique que près de 25% des Québécois adhèreraient à des théories du complot. Une situation inquiétante.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire le tour de la province. Une récente étude de l'Institut national de la santé publique du Québec (INPSQ) fait état de résultats alarmants. En effet, on y apprend notamment que 23% des Québécois adhèreraient à des théories du complot. Ces derniers croient que la COVID-19 a vu le jour dans un laboratoire. 

Le quotidien précise que les théories du complot sont particulièrement populaires chez les travailleurs de la santé qui sont 28% à penser que le coronavirus est né dans un laboratoire et ils sont 13% à croire qu'il y a un lien entre le coronavirus et la technologie 5G contre 6% dans le reste de la population.

La Presse souligne que les Québécois les plus défavorisés et ceux qui ont été affectés financièrement par la crise sanitaire sont ceux qui sont les plus susceptibles à se laisser séduire par les théories du complot.

Cette étude de l'INPSQ, menée auprès de 1000 Québécois entre le 21 mars et le 31 mai dernier puis 2000 au mois de juin, s'est également intéressé à la question du port du masque. Elle constate qu'il s'est installé dans les habitudes des Québécois. Ils étaient seulement 6% à en porter à la fin du mois du mars lorsque la distanciation physique n'est pas possible, ils étaient 68% deux mois plus tard. Parmi ceux qui ne le portaient pas, 26% affirment ne pas avoir confiance en cette initiative ou la considèrent inutile.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock