Nouvelles générales : Qualifiés de «héros au quotidien», les camionneurs demandent un assouplissement à François Legault

Qualifiés de «héros au quotidien», les camionneurs demandent un assouplissement à François Legault

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que le paiement des droits d’immatriculation est dû pour le 1er avril prochain, les camionneurs demandent un assouplissement à François Legault en espérant qu'il emboîte le pas de certaines provinces comme l'Ontario qui ont prolongé la validité des immatriculations jusqu'au 1er septembre prochain.

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui est en train de susciter de nombreux débats au sein de la province. En effet, les camionneurs demandent à François Legault de reporter le paiement des droits d’immatriculation qui est dû pour le 1er avril prochain. Le quotidien rappelle qu'il faut compter 1500$ par camion et qu'avec la crise actuelle, il serait plus judicieux de prolonger la validité des immatriculations. Les camionneurs prennent l'exemple de l'Ontario qui a décidé de reporter ce paiement au 1er septembre et qui a du même coup prolongé la validité des immatriculations jusqu’à cette même date.

Si lors de son point presse de vendredi, François Legault a qualifié les camionneurs de «héros au quotidien», le gouvernement a toutefois écarté toute possibilité d'assouplissement, raconte La Presse. Le quotidien souligne qu'en cette période de crise, les transporteurs verraient d'un bon oeil de garder le plus de liquidités possibles pour subvenir à leurs besoins comme le carburant et les salaires. Ajoutés à ça, ils ont fait savoir que l'absence d'un assouplissement pourrait les désavantager par rapport aux autres provinces. Reste à savoir, si le premier ministre changera d'avis d'ici la fin du mois de mars qui approche à grands pas.

Si le gouvernement ne semble pas vouloir accorder un assouplissement aux camionneurs, iHeartRadio rapporte que trois trois hôtels "Holiday Inn Express & Suites" du Groupe Robin ont rendu accessible aux camionneurs leurs chambres, leurs douches et salles de bains 24 heures sur 24 au moins jusqu'au 13 avril. Un très beau geste qui a pour objectif de permettre aux camionneurs de maintenir des conditions d'hygiènes respectables sur la route alors que la crise actuelle les pénalise fortement.

iHeartRadio indique que les trois hôtels en question se trouvent respectivement à Saint-Hyacinthe, à Vaudreuil-Dorion, et à Trois-Rivières. Si la crise sanitaire continue au-delà du 13 avril, le Groupe Robin a déjà annoncé qu'il prolongerait son offre. De quoi apporter du baume au coeur aux camionneurs qui sont actuellement dans une situation très difficile.

Source: La Presse · Crédit Photo: Pexels