Nouvelles générales : Québec décide de laisser tomber son projet d'application de traçage.

Québec décide de laisser tomber son projet d'application de traçage.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les ministres Éric Caire (Transformation numérique gouvernementale) et Christian Dubé (Santé et services sociaux) ont confirmé lors d'un point de presse présenté mardi que le gouvernement avait temporairement renoncé à son projet de déployer une application de traçage de la COVID-19.

Selon ce qu'a indiqué le ministre Caire, "le gouvernement a décidé de ne pas aller aller de l’avant", et ce, étant donné que la "pandémie est sous contrôle" dans la province.

Alors que le gouvernement préfère se préparer à une éventuelle deuxième vague de la pandémie, l’application COVID Shield, qui a été retenue par le gouvernement fédéral, sera testée par le centre gouvernemental de cyberdéfense.

À cet effet, le ministre Dubé a expliqué: "Ce que le client dit, c’est qu’on n'en a pas besoin dans l’immédiat. Mais, ça peut tellement monter vite et je ne voudrais pas que les Québécois nous disent : "comment ça vous n'étiez pas prêts?" alors qu'il y a quand même une proportion des Québécois qui y adhère."

Voici une déclaration du premier ministre François Legault à propos de la décision du gouvernement de ne pas mettre en place un tel type d'application:

Rappelons qu'à la fin juillet, Ottawa avait rendu disponible l'application "Alerte COVID" qui a été téléchargée 1,9 million de fois. L'application ne fonctionne actuellement qu'en Ontario et le gouvernement Legault n'a encore fait aucune demande à cet effet auprès du gouvernement Trudeau.

Enfin, comme l'a indiqué La Presse, l'application, qui fonctionne avec la technologie Bluetooth consiste à "échanger des codes aléatoires" entre les utilisateurs de l'application: "Si une personne obtient un test positif, les autorités de santé publique lui transmettront alors un code unique qu’elle pourra saisir dans son appareil mobile. Toutes les personnes — ayant évidemment téléchargé l’application — recevront ainsi une alerte leur disant avoir été en contact (à moins de deux mètres et pendant au moins 15 minutes) avec cette personne."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Facebook