Nouvelles générales : Québec demande à ceux qui sont allés en camping ou en vacances d'aller se faire tester

Québec demande à ceux qui sont allés en camping ou en vacances d'aller se faire tester

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, ont fait le point sur la situation de la COVID-19 au Québec, ce lundi, lors d'une conférence de presse.

Christian Dubé a commencé son point de presse en insistant sur l'importance de passer un test de dépistage « au moindre doute », « au moindre signe ». Il a aussi félicité la majorité des Québécois pour avoir adopté le port du masque dans les lieux intérieurs. 

Christian Dubé a toutefois insisté que les rassemblements privés dans les cours extérieures et dans les résidences doivent être limités à 10 personnes alors que les rassemblements publics dans des salles de spectacle par exemple peuvent grimper à 250 personnes dès ce lundi. Christian Dubé a souligné que le nombre de nouveaux cas quotidiens est stable, mais que l'ajout de ces nouveaux cas aux cas actifs le préoccupe. 

« Notre préoccupation c'est lorsqu'on va entrer dans une nouvelle vague, on voudrait que le nombre de cas actifs soient au plus bas possible », a-t-il déclaré. « J'aimerais qu'on se donne le défi collectif de baisser le nombre de cas le plus rapidement possible. » 

Les éclosions actuelles sont surtout associées à des camps de jour, à des rassemblements privés ou à des travailleurs étrangers, a indiqué le Dr Horacio Arruda. Les décès concernent surtout des personnes âgées, a-t-il ajouté. 

Québec a aussi lancé un appel à toutes les personnes qui ont été en camping ou en voyage au Québec de ne pas hésiter à se faire tester. 

Concernant la rentrée, le Dr Arruda a dit que le port du masque au secondaire sera réévalué. Il a toutefois insisté sur l'importance du lavage de mains et du respect de la distanciation physique. 

Le plan pour la rentrée sera réévalué la semaine prochaine.

Concernant la diffusion de son adresse privée sur les réseaux sociaux, le Dr Arruda a réagi suite à une question d'un journaliste de TVA. 

« J'ai une vie professionnelle et j'ai une vie personnelle et j'ai une famille », a-t-il déclaré. « Je ne pense pas que c'est d’intérêt public de savoir où j'habite [...] Pour la sécurité de ma famille, je ne peux pas accepter [ça]. »

« Qu'on s'attaque à moi, ça va. Qu'on s'attaque à ma famille, ça ne va pas », a-t-il insisté. 

Plus de détails à venir.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Conférence de presse · Crédit Photo: Capture d'écran