Nouvelles générales : Québec ne prévoit toujours pas d'amende pour les anti-masques

Québec ne prévoit toujours pas d'amende pour les anti-masques

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'au cours des dernières semaines plusieurs manifestations anti-masques ont eu lieu au Québec, la vice-première ministre Geneviève Guilbault n'a pas encore prévu de sanction pour ces individus hostiles aux mesures sanitaires mises en place par le gouvernement.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui risque de susciter de nombreuses réactions. En effet, la vice-première ministre Geneviève Guilbault n'a pas prévu d'amende pour l'instant pour les individus anti-masques. Si depuis plusieurs semaines, elle pense à mettre en place des mesures pour éviter ce genre de comportements, elle ne semble pas encore arrêtée sur son choix. Le quotidien indique qu'elle réfléchit à la pertinence «des mesures répressives» pour empêcher ces individus dont les comportements sont à risque.

La Presse indique que plusieurs scénarios sont sur la table, dont celui de préciser les décrets ministériels qui encadrent les mesures sanitaires. Toutefois, Geneviève Guilbault a bien précisé que le moment n'était pas encore venu de prendre une telle décision. Elle avance notamment la raison qu'elle n'arrive pas à estimer l'importance du mouvement anti-masques. «Je n’ai pas de boule de cristal», a-t-elle lancé ce lundi lorsqu'on lui a posé une question à ce sujet.

La Presse précise que ce lundi, Geneviève Guilbault a convoquée les médias pour une tout autre raison: l'annonce d'un investissement pour stimuler le développement touristique de la région de Québec. «6,6 M$ pour stimuler le tourisme de notre capitale nationale. Avec son offre diversifiée, notre belle région a tout en main pour conserver son pouvoir d’attraction exceptionnel», a-t-elle notamment écrit sur son compte Twitter.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock