Nouvelles générales : Québec Solidaire souhaite aider les Québécois à cohabiter entre générations

Québec Solidaire souhaite aider les Québécois à cohabiter entre générations

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le parti politique Québec Solidaire (QS) souhaite faciliter la cohabitation intergénérationnelle en réaction à la pandémie qui a eu un lourd impact sur la santé mentale et physique de plusieurs aînés. 

QS aimerait notamment voir le gouvernement accorder une aide aux Québécois qui souhaitent rénover ou construire une maison intergénérationnelle. 

Et pour ceux qui n'ont pas les moyens ou qui sont seuls, QS suggère de créer des coopératives d'habitation qui pourraient accueillir des locataires de plusieurs générations. 

« La majorité des aînés occupe une place très importante dans leur famille, certains dans leur communauté, dans leur quartier. Il faut qu’il ait une reconnaissance de l’utilité, de la richesse que sont les aînés du Québec », a déclaré la députée Catherine Dorion, dans une entrevue accordée à La Presse. 

Elle imagine des petits logements avec de grands espaces communs où les générations pourraient s'y mélanger. 

Ces idées proposées par QS ont été favorablement accueillies par l’organisme Les Petits Frères, qui vient en aide aux aînés en situation de solitude. 

« On a parlé de la Maison des aînés, des résidences collectives, des CHSLD […] tous ces éléments doivent cohabiter. L’importance, c’est que les aînés aient une variété de choix, et qu’ils puissent choisir ce qui convient à leur goût et leur condition », a expliqué Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères.

La directrice générale s'inquiète particulièrement de l'éventualité d'une deuxième vague et de l'impact de nouvelles mesures de confinement sur les aînés cet automne ou cet hiver. 

« On va rentrer dans nos domiciles, alors ça va être important de garder toujours le spotlight braqué sur l’isolement des aînés, pour être sûr qu’on ne baisse pas les bras et qu’on continue d’être à pied d’œuvre pour créer de l’affection, de la présence auprès des personnes aînées qui vont se sentir vraiment toutes sortes quand l’hiver va arriver », a-t-elle ajouté.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock