Nouvelles générales : Rassemblements de 10 personnes: réactions mitigées à l'annonce du gouvernement

Rassemblements de 10 personnes: réactions mitigées à l'annonce du gouvernement

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Le gouvernement du Québec a annoncé mercredi que les rassemblements extérieurs de 10 personnes ou moins provenant de 3 adresses différents ou moins allaient être autorisés dès ce vendredi, en assurant toutefois de toujours respecter la distanciation physique de 2 mètres. Une annonce qui a provoqué des réactions mitigées. 

La Presse a interrogé quelques personnes. 

Par exemple, Quentin, un jeune de 21 ans, s'est dit inquiet même s'il est content de revoir ses amis parce que les cas d'infection et les décès continuent de grimper chaque jour. 

Klara, 20 ans, croit que l'annonce du gouvernement visait à « plaire aux gens » et elle a avoué qu'elle a peur d'infecter sa mère malade malgré tout. Elle compte donc quand même garder ses distances.  

Alexis, 26 ans, croit quant à lui que la distanciation sociale n'est pas toujours respectée dans les parcs alors il a l'intention d'avancer prudemment. 

Nicole, 60 ans, estime que c'est trop tôt. Elle va continuer de garder ses distances « peu importe ce que dit le gouvernement ».

William a peur que les gens croient que la crise est terminée alors qu'il n'y a toujours aucun remède et aucun vaccin. Il n'a pas fait de plan pour le week-end et il va continuer de garder ses distances. 

Mathilde croit que l'annonce ne vient qu'officialiser ce qui se produisait déjà. 

Interrogée par La Presse, la psychologue Dre Roxane Larocque considère que la réponse de la majorité des Québécois aux directives de distanciation physique a été bonne jusqu’ici. 

« Alors a priori, on peut croire que les gens vont respecter ce qui est demandé », a-t-elle indiqué. 

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock