Nouvelles générales : Rentrée scolaire: «Le quart des parents ne savent toujours pas ce qu’ils vont faire»

Rentrée scolaire: «Le quart des parents ne savent toujours pas ce qu’ils vont faire»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un récent sondage réalisé par Léger et l’Association d’études canadiennes indique qu'un grand nombre de parents canadiens sont indécis concernant la rentrée scolaire. Ils ne savent pas s'ils devraient laisser leurs enfants retourner en classe.

C'est Le Soleil qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire le tour du pays. En effet, un sondage réalisé par Léger et l’Association d’études canadiennes indique que de nombreux parents canadiens sont indécis concernant la rentrée scolaire. D'après les résultats de ce sondage, on apprend que 59% des répondants accepteront d'envoyer leurs enfants à l'école si un enseignement s'y tenait au moins quelques jours par semaine. Par contre, ils sont 18% à avoir indiqué que leurs enfants resteront à la maison alors que 23% des répondants se disent indécis. 

«Nous sommes à cinq semaines de la période normale de rentrée scolaire et le quart des parents ne savent toujours pas ce qu’ils vont faire», a expliqué le vice-président de Léger, Christian Bourque, avant d'ajouter que «beaucoup de choses sont toujours en suspens parce que toutes les provinces n’ont pas encore pris toutes leurs décisions».

Crédit photo: Adobe Stock

En ce qui concerne le port du masque pour les élèves, Le Soleil indique que 2/3 des répondants y sont favorables. 81% d'entre eux sont également pour le port de masques pour le personnel scolaire. Le quotidien souligne qu'ils sont 82% à être favorables aux contrôles de température obligatoires pour les enfants. En cas de découverte d'un cas positif au sein de l'école de leur enfant, 45% des répondants ont déclaré qu'ils suivraient les recommandations de l'école alors que 30% ont dit qu'ils garderaient leur enfant à la maison pendant au moins 2 semaines et 20% pour une période indéfinie.

D'un point de vue plus global, Le Soleil indique que 57% des répondants se disent inquiets à l'idée de contracter la COVID-19 alors que 41% disent ne pas se faire de souci à ce niveau-là.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Soleil · Crédit Photo: Adobe Stock