Nouvelles générales : Rentrée scolaire: les recommandations du gouvernement du Canada

Rentrée scolaire: les recommandations du gouvernement du Canada

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Le gouvernement du Canada a publié un guide ce week-end pour aider les provinces à se préparer à la rentrée scolaire qui approche à grands pas. Les directives concernent les élèves de toutes les écoles, de la maternelle à la fin du secondaire. 

Vendredi, la santé publique du Canada a déjà déclaré que le port du masque devrait être obligatoire à l'école dès 10 ans

Les écoles doivent d'abord mettre en place des politiques rigoureuses pour « empêcher les personnes qui présentent des symptômes ou qui ont été exposées (dans les 14 derniers jours) à la COVID-19 d'entrer dans l'école ».

Les écoles doivent « encourager la distanciation physique » par différentes mesures comme « restreindre ou gérer la circulation des personnes dans les aires communes, y compris les corridors, les entrées et les halls d'entrée. » Le document précise qu'il faut « si possible, encourager les déplacements unidirectionnels en peignant ou en plaçant des flèches sur le sol » dans les couloirs ou les allées étroites. <

Le gouvernement du Canada conseille d'installer des barrières physiques, comme des fenêtres en plexiglas, entre les groupes d'enfants ou de jeunes, les employés et les bénévoles.

Il est également recommandé d'augmenter la ventilation ou de déplacer certaines activités à l'extérieur lorsque possible, que ce soit pour le dîner, des cours ou des activités. 

Il est souligné que les écoles devraient décourager l'utilisation des fontaines d'eau et laisser plutôt les enfants apporter des bouteilles d'eau de la maison. Les objets personnels comme les téléphones mobiles devraient rester dans les casiers ou laissés à la maison, il ne doivent surtout pas être prêtés entre les étudiants. 

Le gouvernement du Canada recommande aussi que les enfants aient aux toilettes individuellement et non en groupe et d'instaurer une surveillance si nécessaire. De plus, il est conseillé d'attribuer des places permanentes aux enfants et que les enseignants changement de classe plutôt que de faire déplacer les groupes entre chaque cours.

Les écoles devraient aussi « envisager la possibilité d'offrir l'apprentissage en ligne, à distance ou par correspondance, particulièrement aux enfants plus âgés ou à ceux qui risquent davantage de contracter une maladie grave », recommande le gouvernement du Canada en précisant que les aspects à prendre en compte sont l'accessibilité pour les personnes handicapées ainsi que l'accès à l'Internet et au matériel informatique nécessaire. Toutefois, il est indiqué un peu plus loin dans le document que les écoles doivent « encourager les personnes hautement susceptibles de contracter une maladie grave d'éviter tout contact avec l'école (p. ex. parents, tuteurs, grands-parents, bénévoles qui sont plus âgés ou personnes ayant un problème de santé sous-jacent)», ajoutant que « les personnes hautement susceptibles de contracter une maladie grave et qui résident avec un enfant ou un jeune qui fréquente l'école doivent discuter de leur risque avec leur professionnel de la santé ».

Concernant les cafétérias, il est recommandé de limiter les places assises, de laisser un espace de deux mètres entre chaque élève ou de les faire manger en classe ou encore à l'extérieur. 

Le gouvernement du Canada indique que « l'utilisation d'instruments à vent et de cuivres peuvent augmenter le risque de transmission de la COVID-19 », mais la décision d'annuler ou non les cours de musique revient à chaque établissement. Il en va de même pour les activités de chant ou de chorale. 

Pour les cours d'éducation physique, le Canada conseille de les conserver, mais de choisir des activités qui permettront de conserver une distance de deux mètres entre chaque élève et de pratiquer ces activités à l'extérieur lorsque c'est possible. 

Les bibliothèques peuvent rester ouvertes, mais devraient limiter le nombre d'élèves à l'intérieur. Il est aussi conseillé de laisser passer un délai d'au moins 24 heures entre deux prêts d'un même livre à deux étudiants différents. 

Cliquez ici pour lire le guide complet du gouvernement du Canada, destiné aux écoles canadiennes

Le ministre de l'Éducation du Québec, Jean-François Roberge, s'est quant à lui défendu d'avoir déjà présenté un plan en juin dernier, avant tout le monde. Devant la grogne populaire et les nombreuses questions sans réponses des parents et du réseau, il a annoncé qu'il allait présenter une version « actualisée » de son plan ce lundi.

Source: Gouvernement du Canada · Crédit Photo: Adobe Stock