Nouvelles générales : Richard Martineau: «On manifeste comme s’il n’y avait pas de pandémie»

Richard Martineau: «On manifeste comme s’il n’y avait pas de pandémie»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que ce dimanche environ 15 000 personnes étaient présentes au centre-ville de Montréal lors de la manifestation contre le racisme et la brutalité policière, Richard Martineau s'est indigné de voir que le respect de la distanciation physique a été complètement occulté.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui risque de générer de nombreuses réactions. En effet, le célèbre chroniqueur Richard Martineau s'est indigné ce matin à propos de la manifestation contre le racisme et la brutalité policière qui a rassemblé des milliers de personnes ce dimanche dans les rues du centre-ville de Montréal. «Tous les secteurs de l’économie et du Québec ont dû changer leur façon de faire pour s’adapter à la pandémie, pour respecter les règles, et là, les manifestations, et bien on manifeste comme s’il n’y avait pas de pandémie», a-t-il notamment déclaré.

S'il ne se dit pas contre le fait de manifester, il ne comprend pas pourquoi ces personnes ont le droit de manifester alors que certaines personnes ont manqué des moments cruciaux de leur vie au cours des derniers mois en raison de la crise sanitaire. «Il y a des pères qui n’ont pas pu assister à la naissance de leur enfant. Il y a des funérailles qui n’ont pas pu être organisées. Il y a des gens qui n’ont pas pu tenir la main de leur père ou de leur mère qui agonisait aux soins intensifs parce qu’il fallait garder une certaine distanciation», déplore-t-il.

Richard Martineau trouve ce relâchement malheureux alors que les Québécois s'étaient jusqu'à présent bien pliés à l'application des gestes barrières. «Mais là, hier, une manifestation et ça a tout sauté», s'indigne le chroniqueur. Toutefois, il va sans doute falloir qu'il s'habitue à voir des images de manifestations au cours des prochaines semaines puisque les militants antiracistes semblent déterminés à poursuivre leur combat jusqu'à que les autorités prennent des actions concrètes pour que les choses changent.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie