Nouvelles générales : Rien ne va plus aux douanes canadiennes

Rien ne va plus aux douanes canadiennes

Une situation qui n'est pas près de changer

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
643 643 Partages

Face à l'afflux de migrants au poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle, les douaniers ont dû faire appel à un traiteur afin de préparer la cuisine pour les réfugiés sur place. 

«C’est un de nos agents qui allait faire les courses en pick-up au Costco, mais quand ça s’est mis à exploser, on ne pouvait plus s’occuper des sandwichs», a déclaré à l'agence QMI le président du syndicat des douaniers, Jean-Pierre Fortin.

Une dizaine de bénévoles de la Croix-Rouge sont arrivés sur les lieux afin de se charger du campement d'une trentaine de tentes qui avaient été mises sur pied par l'armée canadienne, jeudi soir. L'organisme se charge également de distribuer la nourriture et des produits d'hygiène, d'après l'agence QMI. 

«Il y avait tellement de gens avant ça que certains ont dû dormir sur l’asphalte ou encore dans un entrepôt qu’on a vidé. Certains avaient seulement une petite couverte pour se couvrir», a expliqué un porte-parole de la Croix-Rouge, Carl Boisvert. 

Les douaniers ont également dû faire appel à des gardiens d'une firme privée de sécurité afin de gérer l'afflux de réfugiés qui passent la frontière. 

Partager sur Facebook
643 643 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Gouvernement du Canada