Nouvelles générales : Snapchat accuse Donald Trump d'inciter à la «violence raciale»

Snapchat accuse Donald Trump d'inciter à la «violence raciale»

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que Donald Trump multiplie les déclarations chocs à propos des manifestations qui ont lieu aux quatre coins des États-Unis, le célèbre média social Snapchat a pris la décision d'arrêter la promotion des publications de Donald Trump lui reprochant d'inciter à la «violence raciale».

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du web. En effet, le célèbre média social Snapchat, très prisé des jeunes, a pris une décision lourde de sens ce mardi en annonçant qu'il arrête la promotion des publications de Donald Trump lui reprochant d'inciter à la «violence raciale». Ainsi, les contenus de Donald Trump ne seront plus visibles dans la fonction "Discover". Toutefois, cela ne signifie pas que son compte a été supprimé, les utilisateurs peuvent toujours y accéder en faisant une simple recherche.

BFM TV précise que cette nouvelle a été annoncée par Snapchat à un travers un communiqué de presse qui revient sur les raisons d'une telle décision. «Nous n'amplifierons pas les voix qui incitent à la violence et à l'injustice raciales en leur offrant une promotion gratuite sur Discover», peut-on notamment y lire.

Cette décision de Snapchat intervient une semaine après que Twitter a signalé certaines publications de Donald Trump au sujet des émeutes. Le média social avait jugé qu'elle jouait un rôle de «glorification de la violence». Toutefois, s'il a fait le même genre de publications sur Facebook, la plateforme californienne n'a, quant à elle, pris aucune mesure de modération. Une attitude passive que beaucoup d'internautes ont déplorée.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Instagram