Nouvelles générales : «Tuez-les par balle» ordonne le président philippin contre ceux qui refusent le confinement

«Tuez-les par balle» ordonne le président philippin contre ceux qui refusent le confinement

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Rodrigo Duterte, le président des Philippines, a décidé de prendre des mesures drastiques pour s'assurer que les 12 millions d'habitants de la capitale Manille respectent le confinement imposé. 

En effet, le président a déclaré qu'il avait donné l'ordre de « tuer » tous ceux qui ne respectaient pas le confinement aux forces de l'ordre, lors d'une allocution télévisée diffusée mercredi soir. 

Les Philippines comptent au moins 2 311 cas confirmés de la COVID-19 et au moins 96 décès jusqu'à maintenant. 

« Cela empire. Alors, une nouvelle fois, je vous fais part de la gravité du problème et vous devez écouter », a déclaré Rodrigo Duterte. 

« Mes ordres à la police et à l'armée […], s'il y a des troubles et qu'il y a une possibilité qu'ils ripostent, avec un risque pour vos vies : tuez-les par balle », a-t-il ajouté.

Rodrigo Duterte a aussi déclaré que toute maltraitance envers le personnel médical était un crime grave. 

« Est-ce bien compris ? Morts. Au lieu de causer des troubles, je vous enterrerai », a répété le président philippin.

Il faut dire que le président des Philippines est un habitué des propos choc. 

Rodrigo Duterte a déjà affirmé avoir tué « de ses propres mains » des criminels présumés « juste pour montrer à la police que si je peux le faire, ils peuvent le faire ». 

La police a tué des milliers de personnes lors d'opérations de luttes contre les trafiquants de drogues dans le pays, selon France 24. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Wikicommons