Nouvelles générales : Un ambulancier agresse 2 patientes lors de leur transport à l'hôpital

Un ambulancier agresse 2 patientes lors de leur transport à l'hôpital

Une histoire effroyable.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un ancien ambulancier d’Urgences-santé a admis avoir agressé sexuellement 2 patientes au cours de l'année 2017. Parmi ses victimes figure une femme malvoyante dont l'état de santé nécessitait une opération cardiaque.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. En effet, Sylvain Depairon, un ex-ambulancier d’Urgences-santé a admis avoir agressé sexuellement 2 patientes. Le quotidien indique que les accusations contre cet habitant de Saint-Jérôme remontent à quelques années. La première a eu lieu en juin 2017 et concerne une femme malvoyante qui a été transférée d’urgence à Montréal par avion-ambulance. L'homme, aujourd'hui âgé de 59 ans, va profiter de la courte absence de ses collègues pour s'en prendre à elle pendant deux minutes. Il va tout de même avoir eu le temps de lui toucher les parties génitales et le sein gauche. 

La Presse raconte que 5 mois plus tard, Sylvain Depairon va remettre ça lors du transport d'une patiente. Il profite que les lumières de l’ambulance sont éteintes, à la demande de la patiente qui voulait se reposer, pour commettre de nouveaux attouchements. «M. Depairon lui chuchote qu’il la trouve belle. (…) Il détache une partie du manteau de la victime et soulève son soutien-gorge. Il embrasse ses seins. Par la suite, M. Depairon met une main sous le jeans de la victime, par-dessus ses sous-vêtements, et tente d’écarter ses cuisses et touche ses parties génitales, au niveau des lèvres», a expliqué en cour la procureure de la Couronne, Me Camille Boucher.

Une agression qui aura duré 30 minutes, le temps de faire le voyage entre Montréal et Saint-Jérôme, précise La Presse. L'ADN de Sylvain Depairon sera retrouvé faiblement sur l'un des seins de la victime.

Qu'est-ce qui explique que cette personne qui n'a aucun antécédent judiciaire puisse faire une chose pareille? La Presse souligne que c'est le mystère que son avocat Me Mike Junior Boudreau va essayer de percer. En effet, pour «apporter un éclairage sur le passage à l’acte», il a demandé au juge qu'un  rapport présentenciel avec volet psychosexuel soit établi. Sylvain Depairon, qui ne travaille plus chez Urgences-santé depuis septembre 2018 sera de retour en cour au mois d'octobre prochain.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock