Nouvelles générales : Un chat est retrouvé 12 ans après sa disparition... grâce à la pandémie

Un chat est retrouvé 12 ans après sa disparition... grâce à la pandémie

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Un chat qui avait été perdu lors d'un voyage est finalement parvenu à retrouver sa famille après avoir été séparé d'elle pendant 12 ans.

C'est en octobre 2008 que les Davies ont perdu la trace de leur chat nommé Georgie, alors que la famille campait sur les berges du Loch Lomond.

La famille avait tenté en vain de retrouver le pauvre animal avant de retourner à Manchester, mais comme Georgie était micropucé, les Davies avaient encore espoir d'avoir des nouvelles de lui au cours des semaines à venir.

Les semaines se seront transformées en années et il aura fallu que la pandémie de COVID-19 survienne pour que les Davies aient enfin des nouvelles de Georgie.

En effet, comme Georgie était demeuré à proximité du camping Rowardennan, le chat mangeait grâce aux touristes et au personnel et il menait la belle vie. Or, peu après le confinement, une employée du camping qui s'inquiétait du sort de Georgie a décidé d'aller le porter à un refuge. C'est alors que la micropuce de Georgie a été détectée.

La suite de l'histoire, c'est Amy Davies qui l'a racontée au journal The Guardian: "Nous avions le cœur brisé après la perte de Georgie au Loch Lomond. Ça a été une vraie surprise de découvrir qu’elle était en santé, mais aussi qu’elle avait passé du bon temps avec les campeurs." 

Georgie ne pourra malheureusement pas retrouver sa famille, mais Amy Davies a expliqué que cela lui avait brisé le coeur: "Mon instinct aurait été de sauter dans ma voiture et d’aller chercher Georgie, mais nous avons un autre chat de neuf ans maintenant. [...] Notre vie actuelle ne semble pas en adéquation avec la vie de Georgie de maintenant. Selon le refuge, elle n’aime pas les autres animaux et veut être libre de ses mouvements. C’est très triste après tout ce temps de ne pas être réuni, mais je fais ce qui est le mieux pour elle."

Enfin, Lynsey Anderso, une technicienne du centre d’adoption de Glasgow où vit présentement Georgie, a déclaré: "Nous cherchons une maison calme où Georgie sera le seul animal. Idéalement, il faudrait que ses nouveaux maîtres aient un grand jardin qu’elle puisse explorer."

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: CATS PROTECTION GLASGOW ADOPTION CENTRE/FACEBOOK