Nouvelles générales : Un chauffeur d’autobus meurt de la COVID-19 après qu'un passager ait toussé à bord

Un chauffeur d’autobus meurt de la COVID-19 après qu'un passager ait toussé à bord

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un chauffeur d’autobus de Detroit est mort de la COVID-19 seulement deux semaines après avoir dénoncé un passager qui toussait en public.

Jason Hargrove a publié une vidéo sur Facebook le 21 mars afin de se plaindre d'un de ses passagers qui ne suivait pas le protocole approprié lorsqu'un individu tousse en public.

C'est NBC News qui a révélé que le maire Mike Duggan et le Syndicat du transport en commun avaient confirmé son décès jeudi.

Dans la vidéo de Hargrove qui avait fait sensation, le conducteur avait expliqué: "Nous (sommes) ici en tant que travailleurs du secteur public qui font notre travail, en essayant de gagner honnêtement notre vie pour prendre soin de nos familles. [...] Ce sont des gens qui meurent ici. Je suis en colère en ce moment parce que ce merdier n'était pas censé se produire. Et j’essaie d’être aussi professionnel qu’ils veulent que je le sois, alors j’ai gardé la bouche fermée. Je me sens violé. Je me sens violé par les gens qui étaient dans le bus quand cela s’est produit."

Le conducteur en avait profité pour exhorter les usagers du transport en commun à respecter la distanciation sociale pendant cette période, tout en rappelant que: "C’est réel".

Bien qu’on ne sache pas encore si Hargrove a contracté le virus par l'entremise de la femme qui a toussé dans son bus, la situation sert toujours de rappel à tout le monde afin de prendre les mesures nécessaires pour se protéger les uns des autres.

À cet effet, le maire Mike Duggan a déclaré: "Il savait que sa vie était mise en danger, même s’il allait travailler pour les citoyens de Detroit tous les jours, par quelqu’un qui ne s'en souciait tout simplement pas. Par quelqu’un qui n’a pas pris cela au sérieux. Et maintenant il est parti."

Le maire a poursuivi en affirmant: "Chaque fois que je vois des images de personnes qui se regroupent encore dans cette ville ou dans ce pays, je pense aux Jason Hargroves dans les autobus; je pense aux flics; je pense aux infirmières et aux médecins des hôpitaux qui vont travailler pour vous tous les jours, et que chaque fois que vous ignorez les consignes de distanciation sociale, vous mettez en danger la vie de très bonnes personnes comme Jason Hargrove. J’espère que les gens de cette ville et les gens de ce pays regarderont sa vidéo et qu'ils écouteront ses paroles parce que c’est le message que ce pays doit entendre."

Le Michigan fait actuellement face à plus de 10 500 cas de COVID-19.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Global News · Crédit Photo: Capture d'écran