Nouvelles générales : Un homme noir menotté meurt étouffé après qu'un policier blanc se soit agenouillé sur son cou

Un homme noir menotté meurt étouffé après qu'un policier blanc se soit agenouillé sur son cou

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Un agent de police blanc de Minneapolis a été filmé tandis qu'il épinglait un homme noir au sol avec ses genoux quelques instants avant qu’il perde conscience et qu'il meurt. 

Les images troublantes ont été filmées lundi dans le sud de Minneapolis et une enquête du FBI sur la mort de l’homme a été ouverte.  

Le service de police de Minneapolis a confirmé dans une déclaration que l’homme est mort à la suite d'une intervention policière pour "contrefaçon".

Selon ce que le porte-parole de la police, John Elder, a déclaré dans un communiqué, l'homme correspondait à la description d'un suspect dans une affaire de contrefaçon et il se trouvait dans sa voiture lorsqu'il a été repéré par la police: "Il a reçu l’ordre de sortir de sa voiture. Après sa sortie, il a physiquement résisté aux agents. Les agents ont réussi à mettre les menottes au suspect et ils ont remarqué qu’il semblait souffrir de détresse médicale."

La police a indiqué que l’homme, qui n’a pas été identifié, a été transporté en ambulance au centre médical du comté de Hennepin où il est mort peu de temps après.

C'est une passante nommée Darnella Frazier qui filmé et partagé une vidéo de l’incident sur Facebook dans laquelle l’homme peut être vu cloué au sol pendant plus de six minutes alors qu’il supplie les agents de le laisser partir, en déclarant: "S'il vous plaît. S’il vous plaît, je ne peux pas respirer. [...] J’ai mal à l’estomac. J’ai mal au cou. Tout fait mal."

L’agent qui l'a arrêté continue de s’agenouiller sur le cou de l’homme pendant plusieurs minutes pendant qu’il gémit de douleur.  

On peut alors entendre plusieurs témoins en train de se disputer avec les deux agents au sujet de leur recours excessif à la force.  

L’un des agents répond ensuite: "C’est pourquoi vous ne devez pas vous droguer, les enfants." Un des témoins lui réplique aussitôt que le suspect n'a rien à voir avec la drogue.

Environ quatre minutes après le début de la vidéo, l’homme semble commencer à perdre conscience, puis une ambulance arrive et la police déplace le corps mou de l’homme sur une civière. 

La vidéo a suscité l’indignation chez les internautes sur les médias sociaux et elle a été partagée plus de 7000 fois.  

Mardi, le Minnesota Bureau of Criminal Apprehension s’est joint au FBI dans son enquête et toutes les images de la caméra corporelle ont été remises à la BCA, qui enquête sur la plupart des fusillades policières et des décès en détention. 

Les agents impliqués ont été mis en congé administratif payé, selon le protocole du ministère.

Voici la troublante vidéo: 

Source: DailyMail · Crédit Photo: Capture d'écran