Nouvelles générales : Un homme se faisant passer pour un policier tente de kidnapper une jeune montréalaise

Un homme se faisant passer pour un policier tente de kidnapper une jeune montréalaise

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Vendredi dernier, une jeune Montréalaise qui se rendait chez sa meilleure amie a bien failli se faire kidnapper. Heureusement, elle a réussi à s'échapper du véhicule de son agresseur et elle a décidé de raconter ce qu'il s'est passé.

C'est Global News qui rapporte l'histoire de cette jeune montréalaise, qui a préféré garder l'anonymat, qui a échappé de peu à un kidnapping. Vendredi dernier, dans l'après-midi, elle se rendait chez sa meilleure amie dans le quartier d'Outremont lorsqu'une voiture s'est arrêtée au coin de la rue St-Viateur et de l'avenue Durocher. «Soudainement, un homme est arrivé en disant qu'il était de la police, que j'étais une suspecte dans une affaire de vente de drogues et qu'il avait besoin de m'arrêter», a-t-elle raconté à la chaîne de télévision.

Global News explique qu'elle a eu seulement le temps de lui demander de quoi il parlait avant qu’il ne s'en prenne à elle. «Il m'a passé les menottes directement et je lui ai demandé si je pouvais appeler mes parents, mais il m'a répondu "Non, dans la voiture"». Il a par la suite commencé à lui bander les yeux et c'est là qu'elle s'est rendu compte que quelque chose n'allait pas. Elle s'est donc mise à crier le plus fort possible. «Ma gorge me fait encore mal d'avoir hurlé si fort».

Lorsqu'elle a senti que la voiture arrivait à un stop, elle a essayé de s'échapper de la banquette arrière, indique Global News. «Il me retenait, je devais lui donner des coups de pied». Heureusement pour elle, la portière était déverrouillée et elle a été capable de tomber dans la rue. La chaîne de télévision précise qu'elle a reçu par la suite l'aide de plusieurs témoins qui étaient présents au moment de la scène. L'un d'entre eux a réussi à prendre une photo de sa plaque d'immatriculation. «Si je n'avais pas agi rapidement (...) Je ne sais pas où je serai maintenant», estime la jeune fille.

Global News souligne que la police de Saint-Jérôme est parvenue à arrêter l'individu en question quelques heures plus tard. Il s'agit de Michael Cox, un homme de 43 ans qui avait été condamné à 21 ans de prison en 2005 pour avoir violé 8 femmes, d'après les informations relayées par La Presse. Le quotidien souligne qu'il est surnommé «l’agresseur de Laval».

Michael Cox est passé devant un tribunal samedi dernier et restera derrière les barreaux en attendant sa prochaine date de comparution programmée pour le 20 août prochain. Selon le porte-parole de la police de Montréal, Raphaël Bergeron, des charges «d'usurpation de l'identité d'un policier, d'enlèvement et probablement d'agression» devraient être retenues contre lui.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Global News · Crédit Photo: Courtoisie