Nouvelles générales : Un homme se prépare à devenir le premier canadien à recevoir une greffe des 2 mains

Un homme se prépare à devenir le premier canadien à recevoir une greffe des 2 mains

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un habitant de la Colombie-Britannique se prépare à devenir le premier canadien à recevoir une greffe des 2 mains au cours des prochaines semaines. Un événement qui va changer sa vie.

C'est CTV News qui rapporte l'histoire de Rick Thompson, un habitant de la Colombie-Britannique qui se prépare à devenir le premier canadienne à recevoir une greffe des 2 mains au cours des prochaines semaines. «Nous ciblons le mois d'août ou alors peut-être le début du mois de septembre», a-t-il déclaré dans une entrevue récemment. «J'étais bouleversé quand le docteur m'a annoncé la nouvelle. Je l'ai vu la semaine dernière et lui ai demandé de me donner un délai approximatif et il m'a dit août (...) Je n'étais pas prêt à ça».

CTV News raconte que Rick Thompson a déménagé provisoirement en Ontario en avril pour se préparer à cette opération qui aura lieu dans la ville de London. Un important processus doit être réalisé en amont de l'opération, il doit notamment subir des tests médicaux et psychologiques. Il voit cette future transplantation comme un don du ciel. «Il faut que tu prennes ça comme un cadeau... La famille du donneur a décidé de me donner un cadeau et je ne vais pas le gâcher».

Selon les informations relayées par CTV News, Rick Thompson a été amputé en 2015 après avoir contracté une méningite bactérienne et un choc septique. «Ce fut une période difficile parce que vous vous réveillez comme une personne différente. «Vous regardez votre corps et tout ce que vous voyez, ce sont des bandages ... Là où étaient vos mains ou bien où étaient vos jambes et vos pieds», a-t-il confié.

Sa future opération devrait durer entre 10 et 12 heures, elle sera réalisée par quatre équipes de chirurgiens qui sont chacune constituées de 6 à 10 personnes, explique CTV News. Pour lui, cette transplantation va changer sa vie puisqu'il pourra refaire des gestes du quotidien qui lui manquent. «Pouvoir serrer la main de quelqu'un, pouvoir prendre une tasse de café d'une main, écrire votre nom avec un stylo, ouvrir une porte, vous savez les choses que nous tenons pour acquis».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Adobe Stock