Nouvelles générales : Un hôpital de l'Ouest de Montréal tellement débordé qu'il demande aux patients d'aller ailleurs

Un hôpital de l'Ouest de Montréal tellement débordé qu'il demande aux patients d'aller ailleurs

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

En raison d'un manque de personnel, les professionnels de la santé de l'urgence de l'Hôpital du Lakeshore, dans l'Ouest de Montréal, affirment qu'ils ne pourront plus répondre aux besoins de la population alors que le taux d'occupation a atteint 129 %. 

« La fin de semaine s'annonce comme une des pires de l'été », ont-ils dénoncé dans un communiqué de presse, invitant les citoyens à se rendre à d'autres urgences pour se faire soigner pour éviter une rupture de service. 

« On ne compte plus les démarches que nous avons entreprises pour corriger la situation et nous avons rapidement mis en place des plans d'action. Les professionnelles en soins de l'urgence ont signé une pétition en mars 2019, même si l'employeur a déployé des efforts pour corriger la situation, il ne parvient pas à attirer et à retenir le personnel à l'urgence », a déploré Johanne Riendeau, présidente du Syndicat des professionnelles en soins de santé de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal.                                                                                                                                  

Selon ces professionnels, la pénurie de personnel met en péril la qualité des soins et la sécurité des patients. 

« Les conditions de travail ne sont pas suffisamment attractives et les professionnelles partent en maladie en raison de l'épuisement. Notre dernière demande est de rémunérer à taux double les infirmières et les infirmières auxiliaires, mais cette demande a été refusée. Nous nous adressons directement au ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et au premier ministre, François Legault, qui pour l'instant portent peu d'attention à l'équipe des soins et à l'ensemble des professionnelles en soins qui la compose. Le gouvernement doit agir concrètement et rapidement pour améliorer les conditions de travail et rendre attractifs les postes des professionnelles en soins. », a insisté Johanne Riendeau dans le communiqué du syndicat.

Source: Conférence de presse · Crédit Photo: Adobe Stock