Nouvelles générales : Un jeune homme part en vacances, son père lui refuse l'entrée dans la maison à son retour

Un jeune homme part en vacances, son père lui refuse l'entrée dans la maison à son retour

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Alors que de nombreux jeunes américains ont profité de leurs vacances de printemps malgré la propagation du coronavirus, un père a refusé d'accueillir son fils qui revenait d'un séjour au Texas avec plusieurs de ses camarades de l'université. La raison ? Il a peur de contracter le coronavirus à ses côtés.

C'est le New York Post qui rapporte l'histoire de Peter Levine, un père de famille de 52 ans qui vit dans l'État de New York et dont le nom est en train de faire le tour des médias américains. Son fils de 21, Matt, est étudiant dans une université du Massachusetts et a passé ses vacances de printemps au Texas en compagnie de plusieurs de ses camarades de classe. Après leur voyage, ils devaient tous séjourner dans la maison familiale Levine, mais en raison du coronavirus, leurs plans ont été largement bouleversés.

Alors qu'il était encore au Texas avec ses amis, Peter Levine a prévenu Matt à plusieurs reprises que les choses commençaient à se gâter et qu'il ferait mieux de rentrer à la maison. «Je parlais avec lui tous les jours et je lui disais qu'il était sans doute préférable qu'il rentre à la maison», a raconté Peter Levine au New York Post. Toutefois, trop préoccupé par sa volonté de vouloir profiter du moment présent, il a décidé de ne pas écouter son père et de profiter de son séjour jusqu'au bout.

Pour ne rien n'arranger Matt envoyé à son père des photos où l'on pouvait le voir entourait d'un grand nombre de personnes. «La situation empire de jour en jour et Matt m'envoyait des photos de lui et de ses amis en train d'assister à des concerts qui rassemblaient un grand nombre de personnes», a expliqué Peter au New York Post.

Face à cette situation dangereuse, Peter n'a pas eu d'autres choix que de refuser d'accueillir son fils à son retour de vacances. «Ses grands-parents vivent ici et il ne fallait pas les exposer à une éventuelle contamination surtout qu'on ne sait pas à quoi tous ces jeunes ont été exposés», souligne Peter au New York Post.

Résultat ? À leur retour dans l'État de New York, Peter leur a bien fait comprendre qu'il n'y avait aucune chance pour qu'ils viennent les chercher à l'aéroport. Ils ont dû louer une voiture pour se rendre à la maison de la famille Levine pour se retrouver devant une porte close. Peter leur a dit de retourner dans l'appartement qu'ils occupent dans le Massachusetts. Il a tout de même donné 300$ en argent comptant à son fils ainsi qu'une importante quantité de nourriture pour l'aider à passer ce moment difficile. 

Peter a confié au New York Post qu'il ne voulait prendre aucun risque en cette période de crise sanitaire. «J'aime mon fils, mais il n'y a aucune chance pour qu'il dorme chez moi avec ses amis. C'est trop risqué».

Source: New York Post · Crédit Photo: iStock