Nouvelles générales : Un journaliste attend 5 ans pour poser une question à Donald Trump: «Regrettez-vous tous les mensonges?»

Un journaliste attend 5 ans pour poser une question à Donald Trump: «Regrettez-vous tous les mensonges?»

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Un correspondant de la Maison Blanche a déclaré jeudi qu'il avait dû attendre pendant cinq ans avant de pouvoir poser une question au président américain Donald Trump, et il a finalement eu sa chance. La question très directe n'a toutefois obtenu aucune réponse.

C'est lors d'une conférence de presse dans laquelle le président Trump parlait du nouveau coronavirus, ainsi que de son rival Joe Biden, qu'il a désigné le correspondant du Huffington Post à la Maison Blanche, S.V. Dáte, afin que celui-ci lui pose une question.

Le journaliste a aussitôt bondi sur cette occasion tant attendue en demandant au président: "Monsieur le président, après trois ans et demi, regrettez-vous tous les mensonges que vous avez faits au peuple américain?"

"Tout le quoi?", que le président Trump a demandé.

Dáte a répliqué en déclarant: "Tous les mensonges. Toutes les malhonnêtetés".

"Celui qui a fait ça?", que Trump a demandé.

"Vous l’avez fait", a souligné Dáte, avant d’ajouter, "des dizaines de milliers d’entre eux".

Le président Trump s'est arrêté brièvement, puis il a tout simplement décidé d'ignorer la question pour aussitôt demander à un autre journaliste de poser une question.

À la suite de cet échange, Dáte a expliqué sur Twitter qu’il avait attendu pendant cinq ans pour poser cette question.

L’échange a également été publié sur Twitter et la vidéo avait été visionnée à plus de 3,8 millions reprises vendredi matin.

Selon un décompte du Fact Checker du Washington Post, en juillet, le président Trump a fait plus de 20 000 déclarations fausses ou trompeuses au cours de son mandat. Les fausses allégations concernent notamment le procès de destitution de Trump, la pandémie de coronavirus et les manifestations en lien avec la mort de George Floyd.

Source: Global News · Crédit Photo: Facebook