Nouvelles générales : Un masque transparent pour les personnes qui souffrent de problèmes d'audition et de surdité.

Un masque transparent pour les personnes qui souffrent de problèmes d'audition et de surdité.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le port du masque est vivement encouragé dans plusieurs pays afin de freiner la propagation de la COVID-19, les personnes qui souffrent de problèmes d'audition et de surdité font face à problème de taille, étant donné qu'ils sont dans l'impossibilité de pouvoir lire sur les lèvres de ceux et celles qui en portent un.

Comme l'a bien expliqué Hélène Halot, directrice adjointe de l’Urapeda Bretagne, le port du masque de protection peut être un obstacle de taille pour les individus qui souffrent de problèmes d'audition et de surdité: "Pour faire passer les messages ou les recevoir, c’est primordial de pouvoir lire sur les lèvres."

Voilà donc que tout récemment, des formateurs de l'Union régionale des associations de parents d’enfants déficients auditifs ont maintenant accès à des masques de protection qui sont transparents et qui leur permettent donc d'afficher leur visage, de façon à ce qu'on puisse voir leurs lèvres. L'un de ces formateurs, un traducteur en langue des signes nommé Fabrice, a expliqué au journal Le Parisien: "Il permet de voir les expressions du visage des interlocuteurs, c’est très important pour les sourds. La communication est plus aisée, plus agréable, plus humaine."

On doit l'invention de ce masque de protection transparent à deux bénévoles installées à Brest, Rozenn Fichou et Mary Gourhant. Cette dernière a expliqué que c'est à la suite d'une discussion avec une interprète en langue des signes qu'elles ont réalisé qu'il y avait un besoin important à combler. À cet effet, Gourhant a expliqué: "J’y ai passé un temps fou. J’ai récupéré une visière cassée et j’ai réfléchi. J’ai testé plus de 70 modèles, je me réveillais la nuit en y pensant. Mais je suis tellement fière qu’on ait pu faire quelque chose qui soit aussi utile."

Enfin, Hélène Halot ne cache pas que cette invention est une véritable révolution, car elle pourra maintenant faciliter la tâche à son équipe: "Nous avons testé les visières, mais elles ne sont pas adaptées à la langue des signes, car elles bougent au moindre contact avec les mains sur le visage. Ce masque est parfaitement conçu. Il prend même en compte les appareils auditifs que portent souvent les personnes souffrant de troubles de l’audition."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Capture d'écran