Nouvelles générales : Un mouvement extrémiste tenterait de provoquer une guerre civile aux États-Unis

Un mouvement extrémiste tenterait de provoquer une guerre civile aux États-Unis

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les procureurs fédéraux de Las Vegas ont inculpé trois hommes soupçonnés d’être membres du mouvement extrémiste d’extrême droite "Boogaloo". Les trois hommes font l'objet de graves accusations en lien avec les manifestations à Las Vegas, ainsi que la possession de cocktails Molotov.

Les documents judiciaires affirment que Stephen T. Parshall, alias "Kiwi", 35 ans, Andrew Lynam, 23 ans, et William L. Loomis, 40 ans, tous de Las Vegas, ont été arrêtés samedi sur une plainte pénale de l’État accusant les hommes d'avoir participé à un complot en vue de commettre un acte de terrorisme, soutien matériel pour commettre un acte de terrorisme et de multiples violations d’explosifs. Les autorités ont indiqué que le complot a été déjoué avec l’aide d’un informateur.

Le mouvement "Boogaloo", que les procureurs fédéraux décrivent comme un "terme utilisé par les extrémistes pour signifier une guerre civile à venir et / ou l’effondrement de la société", a été lié à certains messages en ligne à propos des manifestations sur la mort de George Floyd.

NBC News a rapporté la fin de semaine dernière que des membres du mouvement "Boogaloo" ont été vus lors de manifestations dans des États comme le Minnesota et le Texas, ainsi qu’à Philadelphie.

Selon un rapport publié mardi soir par le Network Contagion Research Institute, le mouvement, qui affirme vouloir une deuxième guerre civile organisée autour du mot "boogaloo", comprend des groupes sur les plates-formes Internet grand public tels que Facebook, Instagram, Twitter et Reddit, ainsi que sur des sites Web marginaux, y compris 4chan.

Nicholas Trutanich, le procureur des États-Unis pour le Nevada, a déclaré: "Les instigateurs violents ont détourné des manifestations pacifiques et des manifestations à travers le pays, y compris le Nevada, exploitant l’indignation réelle et légitime sur la mort de M. Floyd pour leurs propres programmes radicaux."

Enfin, selon ce qu'a déclaré Alexander Reid Ross, chercheur au Center for Analysis of the Radical Right, un organisme qui étudie les différentes mouvances d'extrême droite, l'existence du mouvement "Boogaloo" est bel et bien authentique: "Ils sont des provocateurs du chaos. Ils vont se rendre aux manifestations avec leurs armes, puis ils vont dire qu'ils sont simplement là pour défendre les manifestants des policiers, ou encore pour protéger les propriétaires de petits commerces. Mais ceux qui représentent véritablement cette idéologie, ce sont ceux qui ont été arrêtés à Las Vegas."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran