Nouvelles générales : Un partenaire sur 10 croit que de manger du McDonald’s sans eux est aussi mal que l'infidélité.

Un partenaire sur 10 croit que de manger du McDonald’s sans eux est aussi mal que l'infidélité.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un récent sondage affirme que plus d’un adulte sur dix considère que de manger du McDonald's sans son partenaire est aussi grave que de commettre l'infidélité!

Le sondage qui a été effectué auprès de 1000 personnes révèle aussi qu'un répondant sur cinq a déclaré qu'il avait préféré sa première bouchée de Big Mac après le confinement à une augmentation de salaire.

Ça ne s'arrête pas là, car 16% des répondants ont affirmé que ce qu'ils avaient ressenti lors de leur premier Big Mac après le confinement était sur le même pied d'égalité que la naissance de leur premier enfant, tandis que 16% ont osé comparer cette première bouchée de Big Mac au jour de leur mariage.

Le sondage a également révélé que 16% des clients ont dit préférer se trouver à proximité d’un McDonald’s au fait d’obtenir une promotion au travail.

De plus, près d’un cinquième se sentait plus heureux de pouvoir retourner dans un McDonald's que si leur équipe de football préférée devait gagner la ligue.

Selon les répondants, 22% ont regretté leur traditionnel McMuffin du matin lors du confinement, tandis que 21% des répondants ont dit s'être ennuyés des voyages en famille au service à l'auto. 

On retrouve aussi 46% des répondants qui ont déclaré qu'ils préféreraient cesser de consommer de l'alcool, plutôt que d'arrêter de manger du McDonald's.

Enfin, près d’un répondant sur dix préférerait renoncer à son téléphone mobile et 29 % préféreraient faire du sport pendant un an si cela signifiait qu’ils pourraient ensuite mettre la main sur un Big Mac.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: iStock