Nouvelles générales : Un physiothérapeute radié après avoir annoncé la fin du monde à ses clients

Un physiothérapeute radié après avoir annoncé la fin du monde à ses clients

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le physiothérapeute Richard Jetté a été radié de son ordre professionnel pour une période de trois mois après avoir plaidé coupable à sept infractions déontologiques en juillet dernier. 

Il a avoué avoir profité de sa profession pour remplir sa « mission personnelle d’évangélisation » et pour parler de ses croyances, notamment sur la fin du monde, en 2016 et en 2017. 

Richard Jetté a notamment insisté sur son hypothèse que la Terre est plate auprès d'une cliente. Il lui a aussi dit que la fin du monde approchait lorsqu'elle a voulu prendre une pause de ses traitements. 

« Si tu te prépares bien, tu pourrais quitter ce lieu de souffrance et vivre l’enlèvement, car les croyants ne sont pas destinés à la colère de Dieu, mais au salut. Le Sauveur te guérira mieux que quiconque », lui aurait-il déclaré. 

Après avoir obtenu le témoignage de cette cliente, le syndic de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec a envoyé une enquêteuse incognito. Elle a dit que Richard Jetté avait affirmé qu'il allait prendre « la bonne route lorsque la bombe éclatera et que les gens fondront vivants ».

Le physiothérapeute des Laurentides lui a même envoyé deux vidéos sur la forme de la Terre et la possible existence des extraterrestres en plus de la comparer à Jack Sparrow des films Pirate des Caraïbes en raison de ses cheveux. 

« Il ne s’agit pas d’une erreur de parcours, mais plutôt d’un choix délibéré, ce qui renferme un degré de gravité plus grand. De par leur nature et leur caractère répétitif, les infractions commises par l’intimé sont graves. Elles sont au cœur de l’exercice de la profession », a tranché le conseil de discipline. 

Richard Jetté a dit qu'il avait l'intention de respecter son code déontologique à l'avenir. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Capture d'écran