Un premier bracelet antirapprochement a été installé sur un homme violent au Québec

Geneviève Guilbault en a fait l'annonce

Grands Titres
Grands Titres
Publié il y a 1 an
Un premier bracelet antirapprochement a été installé sur un homme violent au Québec
Courtoisie

C'est une première au Québec : un premier bracelet antirapprochement a été installé sur un homme violent, rapporte TVA Nouvelles.

C'est jeudi soir que la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux.

« Aujourd'hui, nous avons installé le tout premier bracelet antirapprochement au Québec. Un contrevenant sous contrôle, une femme soulagée. D'autres à venir. Un pas de géant dans la lutte contre la violence faite aux femmes. Merci à mes équipes de la Sécurité publique et aux partenaires », a-t-elle écrit sur son compte Twitter. 

Le Québec emboîte le pas à d'autres pays dans le monde, en devenant la première province au Canada à implanter un tel dispositif, qui vise à permettre aux victimes de violence conjugale et sexuelle de retrouver un sentiment de sécurité. 

Ainsi, le bracelet permet aux policiers d'intervenir dans le cas où un conjoint violent entre dans un périmètre déterminé en se rapprochant de la victime.