Nouvelles générales : Un producteur du Québec lance un message au premier ministre François Legault qui pourrait changer bien des choses.

Un producteur du Québec lance un message au premier ministre François Legault qui pourrait changer bien des choses.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un entrepreneur a décidé de lancer un message très pertinent au premier ministre François Legault. En effet, le propriétaire de la compagne Les jardins André Carbonneau a proposé de mander aux autres producteurs comme lui d'effectuer un virage afin de cultiver de la nourriture, au lieu de tout simplement fermer leurs portes.

Comme l'explique le propriétaire, étant donné qu'il a dû fermer temporairement ses portes, il devra donc se débarrasser d'un inventaire très important. Tout en précisant qu'il est entièrement d'accord avec les mesures prises par le gouvernement afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus, l'entrepreneur souligne toutefois que des entreprises comme la sienne pourraient contribuer davantage à l'effort de guerre.

Dans sa vidéo qui a été vue à plus de 300 000 reprises en moins de 24 heures, l'entrepreneur explique: "On est moment de guerre, c'est vous qui l'avez dit. En moment de guerre, une des choses les plus importantes, c'est le carburant et la bouffe pour les gens. 

Vous savez, vous avez le MAPAQ, le ministère de l'Agriculture et d'autres chats à fouetter, mais nous, si vous nous disiez qu'à ce moment-ci de l'année au mois de mars, il est encore temps pour nous de tout jeter ça, de repartir et tout tourner ça en légumes pour nourrir nos gens cet été au lieu de faire venir de la Californie. 

On aurait juste besoin d'un peu de leadership et de votre ministère de l'Agriculture qui peut nous aider. Vous avez des conseillers qui peuvent nous dire: "Ok André, on se revire et on fait ça et ça, et quand tout sera bien installé, on fera de la laitue". 

On pourrait faire aussi des tomates. Vous savez, ce serait facile pour nous et je vous dirais que la majorité des petits joueurs comme nous qui ont des petites serres familiales depuis des années pourraient nourrir localement leur place. On éviterait aussi le transport et bien d'autres choses."

Souhaitons que le message de cet entrepreneur soit entendu par le gouvernement. Ça pourrait être très utile et même nous servir, une fois que la crise sera derrière nous!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Capture d'écran