Nouvelles générales : Un propriétaire de gym de Québec défie le gouvernement en rouvrant son entreprise.

Un propriétaire de gym de Québec défie le gouvernement en rouvrant son entreprise.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un propriétaire de gym a décidé de défier le gouvernement en rouvrant son entreprise malgré les directives de la santé publique en temps de pandémie.

C'est mardi matin, à 5h30, que le propriétaire du Mega Fitness Gym à Québec, situé dans le quartier des Saules, a rouvert les portes de son entreprise à une cinquantaine de clients qui étaient impatients de fréquenter à nouveau l'établissement.

Marino a expliqué dans une entrevue qu'il a accordée à TVA Nouvelles: "J’ai décidé d’ouvrir parce que les gyms ont été oubliés par le gouvernement. [...] Ça fait 25 ans que je suis ouvert et ça fait 25 ans qu’il est super propre et ça fait des années qu’on a des bouteilles pour désinfecter les machines."

Comme l'a souligné Marino, la goutte qui semble avoir fait déborder le vase est l'annonce faite par le gouvernement lundi indiquant que les rassemblements intérieurs de 50 personnes seraient à nouveau autorisés à compter du 22 juin. 

Alors que le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, a fait savoir qu'il effectuerait bientôt des annonces concernant les centres d'entraînement, les propriétaires n'en peuvent plus d'attendre. Or, le Dr Arruda avait pourtant bien averti ceux-ci en déclarant: "Il faut que tous les protocoles soient discutés avec l'industrie notamment pour la question de la désinfection. [...] J'encourage les gens à respecter les consignes et au cours des prochains jours il y a aura de plus en plus de zones déconfinées mais il faut que les critères soient bien respectés."

Tandis que Marino a indiqué qu'il s'attendait à recevoir un constat d'infraction, l'entrepreneur a expliqué qu'il faisait face à un dilemme plutôt particulier: "Qu’est-ce qui est pire? Recevoir un constat d’infraction ou faire faillite? On perd de l’argent à tous les jours. Je ne mets pas ma clientèle en danger en ce moment."

Enfin, le propriétaire de l'établissement a tenu à préciser qu'il rouvrirait son entreprise dans le souci de la bonne forme physique, la bonne hygiène de vie de sa clientèle et le respect des consignes sanitaires habituelles.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: iStock