Nouvelles générales : Un raciste se fait assommer après avoir agressé verbalement des passagers noirs dans le métro

Un raciste se fait assommer après avoir agressé verbalement des passagers noirs dans le métro

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Un homme s'est fait littéralement assommer dans le métro de Londres après avoir tenu des propos racistes.

C'est le samedi 15 août que l’altercation a eu lieu et celle-ci a été filmée par une personne qui se trouvait dans le même wagon que l’homme.

La vidéo montre l’homme en train de dire à un groupe d’hommes noirs: "C'est ma maison. Retournez chez vous", en plus de dire à plusieurs reprises qu’il est "populaire maintenant" d’être raciste.

Alors que plusieurs autres passagers du wagon n'hésitent pas à dénoncer son comportement révoltant, l’homme continue à agresser verbalement les hommes noirs et il semble même prêt à se battre avec eux.

Vous pouvez visionner la vidéo ici, mais attention, celle-ci contient un langage offensant:

Dans une autre vidéo qui a été publiée en ligne, on peut entendre l’homme dire que les Noirs sont "moins que nous", tandis qu'il se réfère à eux comme des "animaux de compagnie" quand une autre personne blanche intervient pour défendre les hommes.

Le groupe de trois hommes noirs a finalement descendu à leur arrêt de métro, alors que l’homme s'est levé devant eux afin de les confronter. Avant de descendre du wagon, l’un des hommes a décidé de frapper le raciste au visage, ce qui l’a fait s'écrouler au sol. Deux passagers peuvent alors être vus en train d'aider l’homme, qui gît inconscient sur le plancher du tube.

En arrière-plan, on peut entendre un passager du wagon lancer à quelques reprises que l'homme qui s'est fait frapper est une "tête de bite", tandis que d’autres rigolent, en disant qu’il le méritait et en disant aux gens de ne pas l’aider.

Selon une femme qui était présente dans le métro, celle-ci a confié sur les réseaux sociaux qu'elle était convaincue que l'homme tenait des propos racistes afin de provoquer le groupe des trois hommes.

La police britannique des transports (BTP) serait à la recherche de l’incident qui s’est produit dans le métro Central Line et appelle des témoins à présenter des informations. 

Source: Unilad · Crédit Photo: Capture d'écran