Nouvelles générales : Un restaurant de Percé reçoit une amende très salée pour ne pas avoir respecté la règle du masque.

Un restaurant de Percé reçoit une amende très salée pour ne pas avoir respecté la règle du masque.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La CNESST a remis deux amendes pour non-respect des mesures de protection en lien avec la COVID-19 à un restaurant de Percé qui avait défié la règle du masque. 

Le restaurant Mille Délices de Percé avait tout d'abord reçu une première visite d'inspection le 30 juin et puisque les employés de l’établissement ne portaient ni masque, ni visière et qu'il n’y avait pas d’écran protecteur devant le comptoir, la CNESST avait exigé que l'établissement se conforme aux normes du gouvernement.

Selon ce qu'a indiqué le porte-parole de la CNESST, Maxime Boucher, des inspecteurs ont noté lors d'une visite de suivi en date du 8 juillet qu'aucune nouvelle mesure n'avait été adoptée afin de se conformer aux demandes qui avaient été formulées peu avant.

La fille de la propriétaire du restaurant Mille Délices, Daysie Furlong, avait affirmé la semaine dernière en entrevue à ICI Radio-Canada qu'elle n'avait pas l'intention d'imposer à ses employés le port du masque ou de la visière: "Je ne force personne à venir ici et je ne pense pas que le port du masque va bloquer la COVID... Les employés sont libres de porter le masque. Ils ne veulent pas le porter. [...] C’est encore la démocratie au Canada. Ça veut dire que le peuple vote. Moi je ne me rappelle pas avoir voté pour le port d’un masque."

Le restaurant avait d'ailleurs affiché son refus à se plier à la règle du masque, mais il est maintenant le seul établissement de la région à avoir été sanctionné en lien avec le non-respect des mesures pour prévenir la COVID-19.

On ignore encore la somme exacte que l'établissement devra débourser, mais les amendes pour ce type d'infraction se situent généralement entre 1500$ et 3500$.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Soleil · Crédit Photo: Facebook