Nouvelles générales : Un supermarché d'Amos cause la controverse en emballant ses homards vivants.

Un supermarché d'Amos cause la controverse en emballant ses homards vivants.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une épicerie a suscité l'indignation chez les internautes en vendant des homards vivants emballés.

C'est l’épicerie Coop IGA d’Amos-Ouest qui s'est retrouvée au coeur de la controverse, à la suite de la publication d'une vidéo montrant des homards qui bougent encore alors qu’ils sont emballés de façon hermétique. La vidéo en question a été partagée à plus de 15 000 reprises.

Parmi les voix qui ont dénoncé la situation, on y retrouve la directrice de la SPCA de Val-d’Or, Liliane Quesnel, qui s'est indignée en déclarant: "Ça n’a pas raison d’être. Pour moi personnellement, je trouve que ça n’a pas d’allure et qu’il n’y a aucune éthique à ça, je pense que l’animal mérite au minimum de bien respirer."

Du côté de Laurence Marquis, qui est propriétaire du restaurant Capitaine Homard à Sainte-Flavie en Gaspésie, celui-ci a souligné que ce n'était pas le genre de pratique qu'il encourageait: "On veut quand même manger le homard avec respect. Si on emballe un homard sans air, c’est un peu le même principe que n’importe quel être vivant qui va manquer d’air. On ne veut pas avoir un homard qui est déjà mort aussi avant de l’avoir fait cuire, c’est vraiment une question d’éthique avant tout aussi, selon moi."

Enfin, la porte-parole chez Sobeys, Anne-Hélène Lavoie, a tenu à faire savoir à la population qu'il s'agissait là d'un cas isolé: "En aucun cas ce n’est une pratique généralisée dans l’ensemble de notre réseau. Quand on a été mis au courant de la situation, on a contacté le magasin en question pour qu’il rectifie la situation rapidement."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran