Nouvelles générales : Une bagarre éclate dans un bus à cause d'un passager ne voulant pas porter de masque

Une bagarre éclate dans un bus à cause d'un passager ne voulant pas porter de masque

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le port du masque est obligatoire dans les transports en commun dans l'ensemble du Québec, une bagarre a éclaté dans un bus de la STM à cause d'un passager ne voulant pas en porter un.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui est en train de susciter de nombreuses réactions aux quatre coins de la province. En effet, ce vendredi après-midi, une bagarre a éclaté dans un bus de la STM (ligne 48) à cause d'un passager ne voulant pas porter un masque. La scène a été filmée par un témoin et a été ensuite publiée sur Facebook. Elle fait le tour du Québec depuis qu'elle a été mise en ligne. Dans un premier temps, le chauffeur a demandé au passager récalcitrant de porter un masque, ce qu'il a refusé en lui disant de «continuer à chauffer».

Par la suite, c'est un autre passager qui lui a fait remarquer que son comportement n'était pas adapté. Il lui a dit qu'il dérangeait tout le monde parce qu'il avait une bière à la main et qu'il ne portait pas de masque. C'est à partir de là que les choses ont pris une tournure violente. En effet, le passager sans masque n'a pas du tout bien pris cette remarque. Il a décidé de lever le ton avant d'en venir aux mains. S'en est suivi une bagarre qui semble faire peur aux passagers puisqu'ils décident de s'éloigner très vite.

La Presse indique que la STM a réagi à cet événement par courriel. On apprend notamment que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été appelé pour prendre le contrôle de la situation. «Le chauffeur a contacté le 911 et le SPVM a pris l’incident en charge. Il s’agit d’un cas isolé à notre connaissance, mais un cas est toujours un cas de trop», a indiqué Isabelle-Alice Tremblay, responsable de la STM. «Cette vidéo a été portée à notre attention aujourd’hui. Bien évidemment, nous condamnons ce comportement qui est inacceptable et déplorons cet incident».

On vous laisse regarder la vidéo au complet ci-dessous. Au moment d'écrire ces lignes, elle compte plus de 160 000 vues.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Facebook